Elle est là, je la sens, l'Aéther se couvre de noirceur et de corruption.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rage de l'Empereur des Mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 7 Sep - 17:05

Elle avait osé. L'impératrice d'Isha et les idioties qui naissaient dans son esprit déglinguée. Ses décisions arbitraires et directes suite aux attaques de quelques mécréants portant le nom de pirates l'avaient décidé à déclarer la guerre aux pirates quel qu'ils soit. Un des navires de Barble Blanche avaient rencontré une flottille de l'impératrice et ceux-ci n'avait proprement laissé aucunes chances. Les sommations n'avaient pas étaient d'usage et le navire pirate sombré, corps et âmes. Il n'en fallait pas plus pour que l'Empereur rappelle à l'impératrice que toucher aux bateau sous la protection de son pavillon étaient d'une inconscience sans égale. C'est donc en rage que le Moby Dich fit voile sur la cible que serait Rel. Barbe Blanche n'était pas pour le pillage, mais si la Guerre lui était déclaré, si l'on touchait à l'un de ses "enfants" (comme il les appelaient), il n'hésiterai pas à rappeler au monde entier pourquoi une telle prime ornée sa tête, ainsi que la crainte que pouvait insuffler son pavillon à la tête de mort.

Quand le Moby Dich apparut à l'horizon de Rel, Barbe Blanche pouvait sentir la peur des habitants de la ville portuaire. Ceux-ci courraient déjà dans tous les sens ... et Barbe Blanche avança sous les yeux de ses hommes, allant se mettre sur la proue de son bateau, face à sa cible. Depuis combien de temps n'avait-il pas fait ça ? Cela remontait déjà à quelques siècles. Puis son poing se ferma et d'un coup sec, il frappa dans l'air. Un craquement se fit entendre et la mer se retira peu à peu. Puis elle revint, sous la forme d'un gigantesque raz de marée, se fracasser sur la ville de Rel, faisant dégâts et morts en nombre. C'était la la réponse qu'il offrait à cette impératrice d'Isha : "Quand vous avez des ennemis, ne mélangez pas tout !". Barbe Blanche frappa de nouveau l'air, déclenchant de nouveaux tremblements de terre marins qui se soldaient en raz de marée, et cela durant toute son approche de la ville. Puis le Moby Dich entra dans le port et les pirates de l'Empereur mirent pied à terre et se répandirent dans la ville, créant un chaos sans nul pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Jeu 8 Sep - 19:27

Je suis arrivée aujourd'hui à Rel et j'ai enfin réalisé mon rêve de voir la mer!!!!
Magnifique et calme c'est ce qu'on peux dire.
Et dire que j'ai été privé de ce magnifique paysage pendant 2 siècles à causes de la stupidité des Astriells, qui s’obstinent à enseigner aux enfants que la terre est dangereuse et qu'il vaut mieux pour tout le monde de reste dans les cieux.
Je décidais de me servir de mes ailes pour aller faire un tour au dessus de la mer, effleurant du bout du doigt les crêtes mousseuses des vagues peu agitées et faisant coucou au enfant qui me montrais du doigt depuis la plage.
Soudain un flotte de navires gigantesques se détacha de l'horizon. Les bateaux avançaient à une vitesse plutôt folle et sans doute soutenue par je ne sais quelle magie.
Ma curiosité habituelle me poussait à aller voir de plus prés cette flotte mystérieuse mais mon instinct de survie (tient il s'est réveillé celui la xD) me poussait à revenir vers le rivage. L'aura étrange que dégageait les pourtant magnifiques bateaux me glaçait le sang, un frissons me parcouru lorsque brusquement la mer commença à se retirer.
D’abords lentement puis de plus en plus vite . Soudain je vis arriver une gigantesque vague, d'au moins une dizaines de mettre de haut (et j'ai un mauvais sens des proportions).
Elle avançait à toute vitesse vers la ville pleine d'habitants complètement affolés, qui cherchaient à s’abriter de quelques manière que se soit. Je pris rapidement assez de hauteur pour la voir s'abattre sur la ville sous sous mes pieds.
Je vis rapidement un multitude de gens mourir sur le coup, comme aspiré par la vague.
je vis une femme et son mari, sur le toit d'une maison, la femme en pleur ne pouvait que regarder sa fille se faire emporté par le courant. Je me lançait et l'attrapé sous les bras lorsqu'elle sortit assez de l'eau, je la sortais de la masse tourbillonnante et la rapportais vers sa mère. Je ne leur laissé pas le temps de me remercier car je partis sortir d'autres personne de l'eau. Je fus rapidement à bout de souffle mais je voulais absolument me rendre un peu utile.
Quelques minutes à peines après la première vague, une seconde arriva sur la ville.
Je passais les 10 minutes suivantes à sauver des gens , puis la vague commença à se retira et je pris la décision de tenté de poursuivre les coupables.
Je commençais à connaître un peu la société humaine et je savais que aucune poursuite ne serai sans doute donné avant un certain temps. Assez de temps pour que la flottes mystérieuse (visiblement responsable du désastre) puisse s'enfuir loin, très loin....
J'entendis les mots "pirates" ,"Barbe Blanche" et vengeance se balader sur toute les bouches. Cela ne fit que ravivé ma colère.
Une vengeance!!! Une simple vengeance!!! Qui donc détruit un ville par vengeance?!!
Un monstre!!!....
Folle de rage, je me lançais au dessus des flots, penchais à la verticale pour améliorer mon aéronomie. Les navires commençaient déjà à disparaître à l'horizon, mais je puisais dans mes dernières forces pour accéléré encore un peu, je réduis ma taille au minimum pour devenir plus légère et heureusement le vent était en ma faveur.
Au bout d'une heure de course acharnée, je commençais à fatiguer même si je refuser de me l'accepter.Heureusement les bateaux n'était plus loin.
Je montais progressivement en hauteur et lorsque je fus vers le navire qui semblait guidé la flotte je plongeais en piqué vers le pont grâce à la petite taille que j'avais adopté je pus négocié un bon angle et j’atterris juste devant un vieux bonhomme moustachus.
Et très grand!!!
avec ma petite taille je me sentit comme un insecte devant une montagne.
Histoire de me mettre à sa hauteur , je me fit grandir jusqu'à arrivée à peu prés a sa taille.
[-Ah mieux mieux
Puis je m'écroulais sans plus de manières, j'avais visiblement un peu abusé cette fois

Spoiler:
 



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Ven 9 Sep - 14:43

La ville avait succombé bien facilement à la flotte du légendaire pirate. Barbe Blanche fût satisfait de la leçon qu'il donnait ainsi à cette idiote d'impératrice. Ces hommes, tous de braves pirates, n'avaient évidemment porté de coup à aucun "innocent", se contentant de piller la ville et de faire payer aux soldats qui aurait l'audace de s'interposer. L’Empereur détestait la violence gratuite. Lui-même n'avait pas attaqué directement la ville, laissant une infime chance aux civils de décamper vite fait à la vue de son pavillon. Ceci dit, il ne faisait pas non plus dans le sentimental. Si des gens étaient assez stupide pour rester là et regarder sa fureur, alors tant pis pour eux.
Le voyage du retour fût une grande fête. Barbe Blanche s'installa sur le pont du Moby Dich, et tous ses enfants participer à la fête de la victoire, faisant ce que tout l'équipage préférait faire : boire, manger, festoyer, bref en un mot : la fête. L'odeur de la nourriture apaisa le corps du seigneur et l'alcool lui fit oublier ses mauvais penchants. Au bout d'une heure, la flotte commença à se disperser, chaque capitaine retournant à sa propre vie et sa propre piraterie. Être allié à Barbe Blanche, ce n'est pas pour autant le suivre continuellement, mais bien le reconnaitre en temps que Père et être prêt à tout pour lui. Barbe Blanche observait le large, les navires de ses fils et fille s'éloignant pour le laisser avec le Moby Dich et son équipage.
Soudain, une minuscule personne tomba sur le pont, juste devant le Seigneur et son apparence petite ainsi que ses ailes trahissait sa nature d'Astriell. Mais qui était-elle ? Les hommes d'équipages la regardèrent, comme un cadeau du ciel, l'esprit légèrement embrumé par l'alcool. Barbe Blanche ouvrit alors la bouche afin de lui parler :

-"Eh bien eh bien, petite soeur. Tu tombes du ciel on dirait ... Veux-tu un morceau de viande pour te remonter ? Tu sembles faible ..."

Barbe Blanche avait dit tout ça d'un ton naturel et cordial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Sam 10 Sep - 13:56

J'avais des étoiles qui me dansaient devant mes yeux et pour ne rien arrangeait la voix du géant semblais en rajouter à mon mal de crâne mais malgré ces quelques difficultés passagères ce qu'il dit ne m'échappa pas
-De la viande ?!!!!!
Je ne remarquais que maintenant l'énorme plat de viande qui trônais sur la table de banquet.
Je me relevais d'un coup et les étoiles revinrent d'un coup, je commençais à vaciller, je m'appuyais sans ménagement sur le géant, puis je m'assis sur se qui étais visiblement la place du chef, je n'y prêté pas vraiment attention, j'attrapais juste une cuisse de poulet (ou d'une quelconque autre volatile) et mordais dedans à pleine dents.
Je pris une taille enfantine sous le regard stupéfaits des matelots qui commençaient à approcher intéressé par cette femme tombée du ciel (j'avais rapidement ranger mes ailes).
Je continuais à manger goulûment sans prêté attention à l’équipage, j'avais beaucoup trop puissé dans mes réserves, j'avais volée plus d'une heure en vitesse maximale alors que normalement je ne peux volé en vitesse maximale qu'une dizaine de minutes.
J'étais vidée, incapable d'aligné une pensée sensée, tout se mélangé dans ma tête .
Lorsque je fut repus je restais quelques minutes silencieuse sur la chaise, en essayant de remettre les choses en places dans ma tête, manger m'avait rendu quelques forces et je parvins rapidement à me souvenir de pourquoi je m'étais lançais à la poursuite des navires.
Une rage toute neuve m'envahis et je me levais, menaçante.
Visiblement les marins avaient compris que je n'étais pas contente et que j'étais potentiellement dangereuse. Ils commencèrent inconsciemment à reculer.
Je me tournais lentement vers le géant qui étais sans aucun doute le tristement célèbre Barbe Blanche.
Je gardais volontairement ma taille de petite fille. Et je commençais à avancer vers lui avec rage
-C'est vous?!!!! Vous qui avais attaqué la ville avec votre vague!!! Vous qui avais tué ces centaines de personnes innocentes!!!!
Répondez!!!!!

J'étais dans une rage comme jamais je ne l'avais été encore de ma vie. je me sentais capable de le tué si je le voulais (même si c'était certainement impossible vu sa force)



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Dim 11 Sep - 13:16

Quand la jeune Astriell se releva et posa sa question à Barbe Blanche, tous les hommes d'équipages se demandèrent ce qui allait se passer. Tous sauf un, Marco, le commandant de la première flotte, qui continuait à manger calmement. Puis Barbe Blanche brisa le silence qui venait de s'installer suite à ce que l'Astriell venait de soulever par un rire. Le géant riait à plein poumons.

-"C'est pour ça que tu es venue petite soeur ? *rires* Et si je te reponds que oui c'est bien moi qui ai appelé cette vague, que feras-tu ? ... Tu n'as vraiment aucune peur de venir jusqu'ici pour me faire la moral, si l'on prend en compte le fait que je n'ai vu aucun innocent à Rel ..."

Puis l'empereur prit un air plus sérieux, avant de continuer :

-"Dis-moi petite sœur, qu'es-tu réellement venu chercher ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Lun 12 Sep - 19:51

Je restais quelques instants bouche bée, coupé dans mon élan.
Cet imbécile avait tué au moins une centaines de gens aujourd'hui et il en riait, même si ses personnes n'était pas de toute honnêteté je restais choqué par l'acte.
En même temps mon naturel confiant et la sympathie que m'inspirais malgré tout Barbe Blanche me tiraillé. A vrai dire si je m'écoutais je faisais copain copain avec lui et nous finissions la journée sur une chope de bière.
Remarque se n'étais pas une si mauvaise idée, la fatigue commençait à m'embuer l'esprit et malgré quelques récitrance je me sentais dans un écrin de confiance.
Lors de mon année sur terre je n'avais entendu parler de lui qu'une ou deux fois et jamais en grand mal, je me souvenais désormais qu'il était le pirate le plus recherché mais que malgré cela il n'était pas dans ses habitudes de tuer. J'avais entendu parler de pirate bien plus sanglant.
Je me rendis compte que je lui chercher des excuses.
Depuis que mon instant s’était légèrement réveillé il ne m'avais pas trompé. J'étais incapable de lui en vouloir.
Mon échange avec moi même n'avais duré que quelques instants.Je me laissé de nouveau tomber à terre.
Puis je fondis en larmes sous les yeux effarés des marins.
-Je veux dormir!!!
Une tel crise de nerfs ne m'étais encore jamais arrivé en 200 ans de vie, j'avais exploré des forêts dangereuses, j'avais combattus un peu partout sur la planète, j'avais même battu un troll!!! Mais jamais mon corps et mon esprit ne m'avais lâché comme ça. J'étais passé de la rage, à la haine, à l’insouciance, puis de nouveau à la colère et maintenant j'étais perdue. Je voulais juste dormir, ne plus réfléchir, ne plus penser à rien...
Je m'endormis (ou m'évanouis je ne sais pas trop) quasiment instantanément, encore en larmes...



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mar 13 Sep - 15:11

Barbe Blanche la regarda faire face à ses sentiments. Elle semblait dans un profond désarroi et il eût presque de la peine pour elle. Il est vrai qu'une vie d'immortel peut être très longue, il en savait quelque chose. Mais même avec sa propre expérience, il était certain de ne pas encore avoir tout vu, tout connu ; et cette jeune Astriell devant lui, au vu de ses larmes, devait affronter une terrible épreuve intérieure. Lorsqu'elle s'écroula de fatigue, l'empereur la regarda avec un léger regard de tendresse, ce même regard qu'il avait à chaque fois qu'il proposait à quelqu'un de rejoindre son équipage. Puis il regarda Marco et d'un simple regard, celui-ci comprit ce qu'il devait faire. Arrêtant de manger, il se leva et ramassa délicatement la jeune Astriell pour l'emmener dans un des lits du bateau.

-"Mets la à l'aise dans ma cabine, Marco. Quel soit à l'aise ... Quand à vous autres, qu'est-ce que vous attendez ? On a une longue route qui nous attends non." S'exclama le capitaine.

Marco acquiesça de la tête et les membres de l'équipage se rendirent à leur poste respectif. Barbe Blanche, quand à lui, se dirigea vers la barre du navire et la prit en main, regardant à l'horizon. Au bout de quelques minutes, Marco revint auprès du capitaine, disant :

-"Voila, c'est fait. Mais Père, que vas-tu faire d'elle ?"
-"Je ne sais pas Marco. Nous verrons lorsqu'elle sera réveillé."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 14 Sep - 17:29

Le lendemain je commençais lentement à reprendre conscience du monde extérieur.
J'ouvris les yeux et je fus immédiatement agressée pas la vive lumière.
Je fermer rapidement les yeux pour me protéger, je retournais me cacher dans la douce couverture. je rouvris plus doucement mes yeux pour les réhabituer à la lumière du jour.
Lorsque je me sentis assez rattaché au monde, je descendis doucement de l'immense lit. Les roulis des vagues passants sous le bateaux me prirent par surprise et j’eus un haut le cœur durant un instant, puis je me repris et entrepris d'explorer l'endroit ou je me trouvé.
Une grande pièce assez richement décorée, un immense bureau se trouvé au centre, avec se que je reconnu comme une carte étalée dessus. Un petit buffet remplis de victuailles, j'attrapais une pêche et croquais avec délectation dedans, Une grande fenêtre ouverte sur se que je supposais être la proue du navire inondé la pièce d'une vive lumière.
Je m'approchais de la table et me penché sur la carte.Je m'en écartais rapidement car je n'y comprenais rien .
Je restais encore un instant à admirer le scultage minutieux de la cabine et à profité de son calme .
Puis je sortis sur le pont



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Ven 16 Sep - 15:14

La nuit avait été exécrable. Le Moby Dich avait dut traverser une tempête et c'était toujours difficile de faire face à ses intempéries, la mer restant une ennemie redoutable. Le capitaine avait passé toute la nuit à la barre, hurlant ses ordres à son équipage. Il était maintenant hors de danger et la moitié de l'équipage se reposait pendant que l'autre veillait au fonctionnement du navire. Les seuls à ne pas faire de pause était, comme d'habitude, Marco et Barbe Blanche. Marco était en train de voir si le navire était en bon état vu la tempête, quand Tallis sortit sur le pont. Barbe Blanche, la voyant, lui parla depuis la barre, qui se trouvait à un endroit surélevé par rapport au pont.

-"Eh bien eh bien. Tu sembles avoir meilleure mine petite ? Le repos a été bon ?"

En disant ça, Barbe Blanche continuait à scruter l'horizon, voyant la mer à perte de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mar 20 Sep - 18:44

Je levais la tête pour apercevoir Barbe Blanche à la barre du bateau.
En quelques foulés rapide je fus auprès de lui et je le saluais gaiement.
Je me souvenais parfaitement des événements de la veille mais je n'avais aucune envie d'en parler, en réalité j'aurai bien voulu les occulté de mon esprits mais c'était impossible.
Faignant d'être enthousiaste (et l'étant sans doute quand même un peu) je commençais à posé des tas de questions à Barbe-Blanche, sur les navires sur son histoires, ses origines, la mer et ses légendes.
-Je ne me souviens jamais, le bâbord c'est devant ou derrière?
-Comment on appelle le petit panier de garde en haut du mat? et la personne qui est dedans?Es-ce-que je pourrais y aller?
-Comment ça se fait que tu sois aussi grand? Et aussi fort?
-La piraterie c'est venu comment chez toi?

Je ne lui laissait à peine le temps de répondre, tant ma tête été pleine de questions sur sa vie et autres.J'en était venu naturellement à le tutoyer comme toute les personnes que je rencontrais.



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 21 Sep - 4:29

L'attitude curieuse de l'Astriell fit légèrement sourire l'Empereur des Mers. Ça lui rappelait de nombreux bons souvenirs. Il décida de répondre à ses questions une à une, patiemment et sans lui faire ne serait-ce qu'un reproche. Une telle curiosité n'était aux yeux du Pirate pas mauvaise, et même parfois forte utile.

-"Alors le terme bâbord ne désigne ni l'avant ni l'arrière d'un bateau mais son côté gauche. Tribord est le côté droit, la proue est l'avant et la poupe l'arrière. Quand à la cabine en haut du mat de mitaine, c'est une vigie, on donne le même nom à la personne dedans. Vas-y quand tu veux, mais fait attention au vent, et ne prend pas une taille énorme, elle n'est pas conçue pour à une personne d'un gabarit supérieur à la moyenne."

Puis, il réléchit aux autres questions qu'elle avait posé afin d'y répondre. Il reprit :

-"Mon père était Norvael et ma mère une Astriell. C'est d'eux que je tiens ma taille. Les Norvaels sont de nature forte et puissante, ainsi j'ai appris à l'être moi aussi. Mais les Montagnes de Trey ne me plaisaient pas, je rêvais de voir la mer, aussi j'ai tout fait pour la rejoindre. Cela fait, je suis devenu pirate avant de devenir capitaine de mon propre bâtiment. Pour moi, la mer c'est la liberté. Pouvoir voguer sur ses flots, la contempler, et avoir une famille dessus, c'est la réalisation de mon rêve. Et tout ceux arborant mon pavillon sont mes fils et mes filles. Au fil du temps, les gens ont commencé à me craindre et me nommèrent Empereur des Mers. "

Il finit cette dernière phrase dans un rire, sortant une bouteille d'alcool à sa taille et en but une gorgée avant de la tendre à Tallis. Soudain, la vigie hurla : "Navire à tribord". Le regard de Barbe Blanche changea alors et Marco arriva sur le pont.

-"Père. C'est leur navire. A ces gens qui se font passer pour les notres, arborant ton pavillon.

-"Alors, prépare les écoutilles Marco. Fait charger les canons. Et que les hommes sortent leurs armes discrètement. Approchons-nous sans montrer d'hostilités, et voyons ce qui va en résulter."

Son poing se sera de rage, faisant apparaitre le long de son bras ses veines ressortantes. Regardant l'Astriell à coté de lui, il ajouta :

-"Si tu as peur ou que tu ne sais pas te battre, petite soeur, retourne dans la cabine. Sinon sois prudente. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 21 Sep - 16:07

Alors que je continuais à assaillir Barbe Blanche de questions et qu'il me répondait patiemment un navire se détacha de l'horizon.
En observant mieux j'aperçus flottant au vent, le même étendard que celui de notre navire. Je compris rapidement la situation et sans tenir compte de l'avertissement de Barbe Blanche je restais sur le pont à attendre avec les hommes la suite des événements.
Mes poignards bien caches sous mes vêtements était près a servir ....

(désolé pas très inspirée sur le coup -_-')



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 21 Sep - 16:31

Le Moby Dich continua sa route droit vers le navire ennemi. Attaquerait-il ou son capitaine tenterait-il d'amadouer la face de l'Empereur pour un tel acte ? Quoi que n'importe qui qui réfléchirait à cette dernière possibilité montrerait purement et simplement une bêtise sans égale ? La réponse ne se fit pas attendre. Le navire ennemi vira très vite de bord et tira dans l'espoir de retarder le Moby Dich.

Oser ainsi attenter à la vie du bateau ... Quelle folie. Et pour fuir en plus. Le poing de Barbe Blanche fendit alors l'air, et se rouvrit alors qu'il tendait le bras droit devant lui. Utilisant son pouvoir Aquatique, il fit apparaître de gigantestue tornades d'eau qui se fracassèrent sur le navire ennemi, donnant ainsi le temps au Moby Dich de s'approcher pour l'abordage.

D'une voix féroce, Barbe Blanche hurla à ses hommes que celui-ci était entamé et que son seul souhait était de voir le capitaine ennemi vivant, pas forcément en bon état mais vivant. Lui-même sortit son arme, et entama le combat sur le pont du Moby Dich, cédant la barre à un des quartiers-maitres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Dim 25 Sep - 19:37

J'étais encore sous le choc de voir Barbe Blanche utiliser l'Aeter quand le combat commença.
Je décidais de remettre les explications à plus tard et me lançais dans la bataille en sentant l’adrénaline courir dans mes veines.
Je me savais légèrement inférieure parce que sans arme à feu (Barbe Blanche n'a pas eu le temps de m'en fournir (va falloir que je songe à lui trouvé un surnom (pas question de l’appeler père comme le reste de l'équipage ><), aussi j’assommais rapidement un des pirates adversaires et lui volais son arme.Je ne savais pas très bien m'en servir et décidais de ne m'en servir qu'en cas d’extrême.
Je décidais aussi de ne pas trop tué dans les limites du possible, je ne suis pas une sanguinaire de nature.
Malgré tout je fit des ravages dans le cas adverse, tranchant, coupant, assommant et parfois tuant tout se qui passais à ma portée. Rapidement je me retrouvé au centre du pont où la bataille était la plus violente. Me sachant pas invincible, je réduisis ma taille et me faufiler entre les jambes des marins, un peu éloigné je m'accordais une courte pause pour voir où j'en était (côté physique sa va même si j'ai encore du sang partout (sa va devenir une habitude -_-' (faut vraiment que je pense au vêtements de rechanges ><) et pour voir comment Barbe Blanche se battait.



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Lun 26 Sep - 15:10

L'empereur était au coeur de la bataille, cherchant le couard qui servait de capitaine à cette bande de voleur de pavillon. Il était comme à son habitude : déterminé. Plusieurs hommes tentaient de le combattre, mais Barbe Blanche faisait honneur à sa réputation. Il ne fléchirait pas un genou devant l'un de ses barbares. Hurlant ses ordres à son équipage, le bateau adverse fut canonné rapidement et pris feu, forçant les ennemis à investir le Moby Dich pour "survivre" à l'incendie au prix d'un combat perdu d'avance. Puis le bruit d'un chien de fusil se fit entendre, et Barbe Blanche se retourna en direction de Tallis. Derrière elle, cet idiot de capitaine ennemi pointait son arme juste sur la tête de l'Astriell.

-"Barbe Blanche. Rends-toi ou je fais sauter sa tête !"

Les yeux de Barbe Blanche se refermèrent légèrement et il regardait cet espèce d'humain oser le sommer de se rendre. Puis il ouvrit la bouche et lui répondit :

-"Tu oses me menacer Jino. Et pire, tu oses le faire l'arme à la main visant une invitée sur mon bateau. Tout ça après avoir fais des actes en hissant mon pavillon sur les mers ... Tu devrais savoir qu'il y a un prix à payer pour tout ça ..."

La rage se lisait de plus en plus dans les yeux de l'Empereur et ses pupilles devinrent rouges, appelant le sang de Jino. Barbe Blanche fit alors un mouvement de la main et le bras de Jino se petrifia. Jino hurla, incapable de bouger le moindre petit doigt. Tous les autres membres de l'équipage étaient terrorisé, ne sachant plus quoi faire. Barbe Blanche lui, déposa son arme et avança vers le capitaine ennemi.

-"Il est intéressant de savoir de quoi est constitué le corps d'un être humain comme toi. Un amas de poussière et un seau d'eau, voila ce que tu es. Et sur les deux, j'ai pouvoir."

Une lueur de peur apparu alors dans les yeux de Jino et il recula d'un pas avant que Barbe Blanche l'attrapa par l'épaule. Le serrant, ses os se rompirent sous l'emprise de sa main et dans un cri de douleur, Jino se transforma en une colonne de poussière avant que le vent ne le disperse dans un souffle. Les hommes de Jino, appeurés par ce à quoi ils venaient d'assister sautèrent alors à la mer, et riant, Barbe blanche ordonna le pillage du navire ennemi avant que celui-ci ne coule, utilisant sa maitrise de l'eau pour éteindre l'incendie y régnant. Puis il retourna sa tête vers Tallis, ramassa l'arme de Jino, et lui tendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mar 27 Sep - 18:40

Je regardais, pétrifiée, l'arme que Barbe Blanche me tendait, tout s’était passé tellement vite que mon cerveau avait un peu du mal un suivre, voir beaucoup. N’ayant presque plus d'emprise sur mon corps je lâchais un pathétique:
-geuh
Visiblement toute humanité avait quitté mon cerveau pendant la (finalement plutôt courte) bataille.
Je tentais lentement de reprendre mes esprits sans plus tenir compte de Barbe Blanche et son arme. Sans doute à son grand étonnement je secouais brusquement la tête.
Mauvaise idée!!!
Je m'accroupis soudain, la tête entre les mains.
Bien... au moins mon corps répond. Gros progré.
Maintenant faudrait que le pitit bonhomme qui s'amuse à me creuser des trou dans la tête veuille bien s’arrêter parce que ça fait vachement mal ><
Je restai un petit moment accroupis devant Barbe Blanche avant de me relever, le petit bonhomme s’étant visiblement calmé. J’attrapai enfin le pistolet du capitaine renégat...
... et le jetais par dessus bord.
[color=indigo][-Il sera bien mieux au fond de la mer/color]
Puis prise d'une brusque pulsion je tombé dans les bras de Barbe Blanche, en quête sans doute de réconfort.



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 28 Sep - 16:37

Barbe Blanche ne fut qu'à peine surpris de la décision (tardive certes) de Tallis de jeter le pistolet à la mer. Une arme, quand on l'utilise, on doit être lié à elle d'un sentiment profond. Si ce pistolet lui inspiré dégoût, alors effectivement sa place était au fond de l'Océan. Puis Tallis s’effondra dans les bras de l'empereur, et celui-ci sentit sa peau contre la sienne, sur sa poitrine. Depuis combien de temps n'était-ce pas arrivé ? Barbe Blanche ne le savait guère. Laissant ses hommes sous le commandement de Marco, il prit Tallis dans ses bras doucement et rentra avec elle dans sa cabine. Il l'allongea alors sur le lit, et s'assit à son chevet, décidant de rester là, jusqu'à ce qu'elle se sente mieux. Le Moby Dich reprit son chemin à travers les vagues quelques instants plus tard mais Barbe Blanche ne bougea pas, fixant constamment l'Astriell d'un regard emprunt d'une certaine tendresse. Puis il dit :

-"Pourquoi es-tu resté te battre sur le pont alors que tu pouvais simplement rentré et éviter un tel spectacle ? Qu'éprouves-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Jeu 29 Sep - 18:47

Je me laissé transporter doucement, sans protester. Une fois dans la cabine , je m'enfouis un peu sous les couvertures.
-"Pourquoi es-tu resté te battre sur le pont alors que tu pouvais simplement rentré et éviter un tel spectacle ? Qu'éprouves-tu ?"
Je restais quelques secondes silencieuse à réfléchir de mes motivations, puis je répondit d'une voix claire
-J'allais pas resté terré au fond de la cale alors que tout le mon était sur le pont, j'en aurai été complètement incapable
Puis je dit avec ironie
-J'allais pas te laisser tout seul
Aller ma grande on se bouge!!! tu va pas te laisser abattre juste parce qu'un fou à faillit te tuer, tu est une femme
d'action!!!

Je descendis rapidement du lit avec le grand sourire qui m'était accoutumé et qui n'aurai pas d'eux me quitter.
Il s’évanouit derrière un rictus de douleur quand je me cognais le petit orteil contre le lit
-Aie aie aie aie aie!!!!!
J'attrapais mon orteil et commençais à sautillé sur place tout en tentant de masser mon orteil endolorit
-ça faisait longtemps que ça m'étais pas arrivé. Et ben ça m'avait pas manqué!!!



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Ven 30 Sep - 12:35

Barbe Blanche la regarda se relever, trop tôt à son gout et l'incident se produit. Une maladresse qui lui fit exécuter la magnifique danse sur un pied du "Aïe j'ai mal !". Puis, il se leva et se dirigea vers les fenêtres de la cabine qui ,comme tout bon bateau, donnaient une vue splendide sur la mer. L'Océan, il l'avait parcourut mais aujourd'hui, il rencontré une personne qu'il appréciait peut-être plus que ses "fils et filles".

-"La mer ne pardonne pas les erreurs, petite soeur. Même moi, qui possède le pouvoir de contrôler l'eau et la terre, je ne peux aller éternellement contre sa volonté. La nature reprend toujours ses droits. Il est dangeureux de vouloir changer le cycle de la vie et de l'Aether. Jino, l'homme qui a essayé de te tuer aujourd'hui, avait commis cette erreur. Et toi ? Vas-tu la commettre ?"

Puis il se retourna vers Tallis.

-"Chacun de nos choix a invariablement des conséquences sur notre devenir. Une mère se lève tôt pour nourrir son bébé et se retrouve fatigué avant la fin de la journée ... Un homme est distrait lors de son travail et finit par être mortellement touché ... Tu as voulu te lever trop vite et ton orteil s'est cogné ... Chaque choix, chaque action que nous faisons définit ce qu'on est et à des conséquences."

Puis son regard changea en celui d'un être paternel dont il avait l'habitude avec ces hommes et ajouta :

-"Alors maintenant dis-moi, qu'éprouves-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Dim 13 Nov - 14:16

Je sautais encore un peu sur un pieds avant d'avoir l'idée de me poser sur le lit pour me masser le pieds et tenté de calmer la douleur.
-Alors maintenant dis-moi, qu'éprouves-tu?
-là tout de suite maintenant? heu.... j'ai mal au pied!
Je riais toute seule à ma blague pas drôle puis je regardais Barbe Blanche et dis d'un air réveur
-Tu sais je n'avais jamais vu la mer avant hier... Il y a 6 mois, je n'avais encore jamais vu d'autre êtres que des astriells.... j'ai passée 200 ans dans les airs, 6 mois sur terre et j'aimerai bien passé plus de temps sur mer même si comme tu l'a dis elle peut être dangeureuse, j'ai envie de la connaître, comme toi...
Je tournais un regard remplit d'admiration vers Barbe Blanche.
Je me levais en boitillant (purée ça fait vachement mal ><) et m'inclinais devant lui en demandant d'une voix serieuse.
-Moi Tallis Milary, je te demande de m'accepter dans ton équipage.


[HS: je me demande si la courbette est pas en trop xD et vraiment vraiment désolé pour le grooooos retard]



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Dim 13 Nov - 14:41

Barbe Blanche ne fut qu'à peine étonné de l'isolement que l'Astriell avait connu. Beaucoup agissaient ainsi, restant sur les Vaelars. Une attitude que l'Empereur avait connu au sein de sa race. Et puis, sa propre mère était Astriell. Pourtant, pareille attitude le révoltait toujours autant. La notion de liberté et de libre arbitre n'existait donc pas chez eux ? Mais quand Tallis lui demanda de faire partie de son équipage, le Norvael eut l'impression que tout s'arrêtait autour de lui. Elle disait s'appeler Tallis Millary. Non c'était impossible. Et pourtant, c'était bien ce qu'elle avait dit. Ainsi, elle était de la famille de ... Incroyable ... Il comprenait maintenant cette sensation qu'il avait au fond de lui de la connaitre. S'approchant d'elle et la redressant, il lui répondit, disant :

-"Tu peux rester sur le Moby Dich aussi longtemps qu'il te plaira Tallis. Mais je ne peux te laisser rejoindre mon équipage. D'abord parce que rien ne te dit que la Mer te plairait assez pour ça ... et ensuite parce que tu porte le nom des Millary. Malgré ce qui s'est jadis passé dans ta famille, je ne pense pas que ton grand-frère accepterait de te voir devenir l'une de mes enfants ... ... Mais tu as combattu à mes cotés et aux cotés de mon équipage. Aux yeux des pirates arborant mon pavillon, tu seras toujours considérée comme une allié et l'une des nôtres. "

Barbe Blanche respectait Tallis mais une telle décision était trop proche d'un coup de tête. Si elle voulait parcourir la Mer, inutile d'en arriver à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mar 31 Jan - 20:13

Je fus profondement deçu que Barbe-Blanche me refuse dans son equipage. Je savais que d'un point de vu exterieur cela semblait un decision prise sur un coup de tête (ce qui était quand même un peu le cas ^^) mais je me sentais vraiment motivé pour une fois.
Je reflechis quelques secondes à une maniere de lui prouver que ma requete etait serieuse avant que le mot "grand frére" n'atteigne mon cerveau...
Je le regarde tout à coup avec de grand yeux. Seul le mot "frére" avait atteint mon cortex et s'y repeter à l'infini. Mon mal de tête me repris soudainement et je ne peux que repeter pathétiquement:
-Grand frère....


[HS: moi à la bourre.... mais naaan ><
en plus c'est pas brillant comme reponse T-T ]



Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 1 Fév - 8:40

-"Tu n'étais pas au courant ?"

Les yeux de Barbe Blanche s’écarquillèrent d'étonnement. Elle ne savait pas ... Rien ... Cela voulait-il dire que les Millary l'avaient laissé dans l'ignorance ? Ses parents avaient-ils donc chassé non seulement du ciel mais aussi de leur souvenir leur propre enfant ? L'idée était abjecte pour le Roi. Beaucoup de choses étaient possible dans son esprit, mais renier ainsi un enfant, même s'il a commis des crimes, c'était ... ignoble.

Regardant Tallis, il était évident qu'elle était dans l'ignorance. Qu'importe. Il n'avait aucun compte à rendre, encore moins à des Astriells manifestant pareille conduite. D'une voix calme, il continua :

-"Ton nom : Millary ... il fut jadis porter par une personne qui fut banni des Vaelars. Peu de gens se souvienne de lui sous ce nom d'ailleurs, mais en entendant ton nom, et te regardant, il est évident que tu l'es. Je ne pense même pas que lui-même sait que tu existes. Tes parents ont du lui cacher ta naissance ... comme tout le reste d'ailleurs. Ton ignorance est la preuve qu'ils ont choisi de l'oublier. Et ta naissance probablement un moyen d'y parvenir. "

Les Astriell. Même si leur sang coulait dans les veines du pirate, il ne les comprendrait décidément jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reporter de la Dame Rouge & Aventurière

Messages : 370

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Mer 1 Fév - 20:00

-Tu n'étais pas au courant?
Je ne pus que faire un petit signe de negation tant la revelation m'etourdissait. J'avais un frère. Un frère. Et je n'en savais rien. C'est même quelqu'un que je connais à peine qui me l'annonce...
Barbe Blanche se mis à raconter l'histoire d'un Astriell banni, oublié de sa famille, de ses amis, de son peuple... dont la soeur ne connaisé même pas l'existence. Je ne parvenais pas à me dire que c'etait de mes parents, de mon peuple dont on parlé... Cela me paraissé impossible. Ma mére si douce et gentille ,toujours à se soucier des autres avant elle même. Mon père chaleureux, une être ouvert d'esprit, près à pardonné les fautes de chacun et à trouver des qualités chez tout le monde. Eux.. Ma famille... Reniant un fils renegat. Je ne voulais même pas imaginer la faute qu'avait d'eue connaitre mon "frere" pour ne trouver personne pour le defendre.
Personne...
Seul...

Mais je n'etais pas comme eux, comme mon peuple, comme ma famille. Je n'etais pas prète à abandonné quelqu'un à qui tout le monde à tourné le dos, que tout le monde à chercher à oublier...
Je ne voulais même pas savoir sa faute, de peur de decouvrir quelque chose d'attroce, d'abominable que je serai peut-être pas capable de pardonner...
Car je voulais pardonner à ce frère inconnu.
De tout mon coeur.

Je regardais Barbe Blanche les yeux plein d'espoir et lui demander d'une petite voix tremblante:
-Co.. Comment s'appelle t'il?





Merci à Naelhyn pour mon beau kit

Je n'ai pas peur de mourir mais peur de ne pas avoir assez vécu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Mers

Messages : 29

MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   Jeu 2 Fév - 10:02

-"Solaën ... Solaën Fëanor ... "

Un air nostalgique traversa le regard de Barbe Blanche alors qu'il disait ce nom. Le temps qu'il avait passé en compagnie de l'Astriell qui fut le frère de Tallis remontait déjà. Et même si aujourd'hui, une rencontre se solderait surement en un affrontement entre les deux êtres, Solaën était de loin une personne que Barbe Blanche respectait. Regardant Tallis, l'empereur des océans éprouva de la compassion pour elle. Posant sa main sur l'épaule de l'Astriell, il ajouta :

-"Ta famille a eu tort à l'époque ... Elle ne comprenait pas son potentiel ... et en a eu peur ... N'agis pas comme eux ... Ton frère est quelqu'un de bien ... au passé douloureux. Tes parents l'ont tellement blessé, qu'aujourd'hui il ne porte même plus leur nom de famille. Il porte celui de l'être qui lui a tout appris : Inagashimi ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La rage de l'Empereur des Mers   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rage de l'Empereur des Mers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français
» Rage pics ! Fun pics ! lol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taraël :: Taraël (Territoire Connu) :: Archipel d'Argent :: Rel-