Elle est là, je la sens, l'Aéther se couvre de noirceur et de corruption.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mer 23 Nov - 19:47

L'impatience commençait à me gagner, et cela depuis quelque temps j'avais pu le remarquer, je devenais agressive avec ce qui m'entourais bien plus vite que prévue.

Paranoïa ? Fatigue du monde qui m'entoure ? Crainte simple de voir des personnes ? Autre chose peut être ?

Aucune idée, juste que c'était là et lorsque Solaën partit, j'estimai qu'il était temps pour moi de tiré ma révérence, j'avais une chasse à mener qui était loin d'être terminée.
Je m'inclinai devant les deux illihanes.

- Je vous souhaite bonne chance pour votre avenir et pour vos voyages, puisse-t-il être sans encombre.

Je me tus un instant, la forêt faisait trop de bruit et la tête me tournait d'avance à l'effort que j'allais devoir fournir.

- Gardien, Dame.

Je tendis le bras vers la branche la plus proche et celle-ci s'agita avant qu'un petit écureuil au magnifique pelage roux, rayé de brun si bien qu'on aurait put le confondre au brasier qui enflammait parfois ces bois apparaisse et me regarde avec curiosité. De l'autre main j'agitai un sac de noisette qui l'attira bien plus efficacement que quoi que ce soit d'autre.

- Alors mon tout beau, tu as fais ce que je t'ai demandé ?

L'écureuil parut hocher la tête et je lui tendis une noisette, fruit dont il tirait son nom, je n'avais jamais vu un gourmet tel que lui. Puis celui-ci ce tourna vers les deux autres personnes qui peuplaient ces bois, pencha la tête, claqua ses dents l'une contre l'autre, cachant sa menace et leurs jeta des noisettes, vidant presque le sac sous l'assaut.
J'éclatai d'un rire cristallin et le caressai du bout des doigts avant que mes yeux ne s'illumine d'un vert sombre et menaçant. J'inclinai à mon tour la tête sur le côté dans un dernier salut et disparus.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mer 23 Nov - 23:06

Newt avait eut la délicatesse de me répondre par la même procédé, ce qui était véritablement plus pratique pour moi. Tout de même, un jour je devrais apprendre a m'exprimer clairement.. Nécessité d'autant plus pressante qu'elle décida de continuer a parler de vive voix, se demandant si elle avait trouvé un compagnon de voyage.

Sur le coup, la dernière personne a laquelle j'aurais pensé pour l'accompagner, c'était bien moi. J'étais quelque peu absorbé par d'autres questions maintenant que j'avais retrouvé l'étendue de mes capacités mentale, aussi avais-je gardé le silence.
Malheureusement, la réponse a certaines de ces questions était en train de se faire la malle.
J'avais tendu une main, m’apprêtant a parler, mais aucun son ne sortis de ma bouche, simplement parce que je n'avais rien de claire de formuler.
C'était rageant, mais on venait de me couper l'herbe sous le pied, et j'étais marron..
Réduit, donc, je me contentais de m'incliner devant elle, rendant son respect, et inspirant profondément, je fis un effort pour lâcher, d'une traite :


-Puisse votre devenir être pareil. A bientôt, Naelhyn.

Pourquoi "A bientôt" ? Parce que j'étais sur et certain que je n'avais pas finis d'en entendre parler, et que de toute façon, je n'avais pas envie de ne plus avoir a en entendre parler. J'avais réagis très égoïstement et du point de vue de la forêt, a court terme.
Mais ce souvenir me rappelait a me devoir de gardien, et le frisson qui hantait ma mémoire signifiait bien qu'il fallait mieux prévenir que guérir. Or s'il y avait bien deux personnes qui pouvaient m'en apprendre plus sur ce maléfice qui frappait la vie et la brisait, tant bien au niveau de la faune que celui de la flore, c'étaient bien Solaën et Naelhyn. Et il était or de question que je laisse l'histoire de répéter
Sauf que voilà, le monde est vaste, et moi j'ai jamais mis le nez sur une carte. Autant dire que ma façon de voyager, si je sortais de cette forêt, c'était de jeter un caillou en l'air et de voir de quel coté il tombe..
Alors que la dernière étrangère avait vidé les lieux, sans avoir, avant, fait apparaître un compagnon fort aimable grâce auquel j'avais quelques noisettes a mes pieds, je reportais mon attention sur Newt.
Au moment même ou je posais les yeux sur elle, je liais les deux bouts.
Celle qu'elle pensait avoir trouver pour l'accompagner, c'était moi, or ça tombait bien, moi je voulais partir, mais seul, c'était impossible.
De plus, me déraciner ainsi d'Elïol était une chose que je savais dangereuse pour moi, et avoir une Illihane sous le coude était la meilleurs garantie. Et celle là semblait fort sympathique qui plus est. Plantant mes yeux dans les siens, je continuais la conversation comme avant, puisque nous étions seuls a présent.

N'ai crainte, tu ne peux violer le fondement de mon esprit tant que tu ne le voudras pas ni tant que je le refuserai..

Puis j'inspirais, prêts a prendre une décision des plus cruciale. Si j'avais été sous mes formes naturelles, mon tronc entier aurait frémis, balançant toutes mes feuilles. Alors que je réfléchissait intensément, je me muais en une véritable colonne passive.
J'avais inspiré et cela faisait maintenant trois minutes que je n'avais expiré. J'avais laissé les lieux dans un silence pesant, refusant de dire mots..

Enfin, je soufflais profondément.

Newt, si tu me laisses le temps de prendre quelques mesures, alors je serais heureux de prendre la route avec toi, aussi loin qu'elle pourra nous mener

Je m'inclinais avec grâce, signe d'acceptation.
Loin, certes, mais pas n'importe ou. Je pense que obtenir des informations sur les maîtres des deux plus grandes guildes au monde n'est pas trop compliqué, et faire savoir qu'on les cherche non plus.. Même s'il faut pour cela, réussir a aller ou on veut. Et ce ou, moi, j'le connais pas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mer 23 Nov - 23:47

- Je vous souhaite bonne chance pour votre avenir et pour vos voyages, puisse-t-il être sans encombre. Gardien, Dame.

Ainsi il était clair que cette personnes ne voulait pas qu'on l'accompagne où qu'elle aille. Newt n'en fut pas vexée, tout comme elle ne le serait pas si Meldrïan ne venait pas avec elle, il en fallait beaucoup pour vouloir quitter cette forêt.
Le petit écureuil qui accompagnait la jeune femme nous lança des noisettes, un geste plutôt naturel dans la forêt surtout quand on s'habitue à jouer avec les animaux. Newt en ramassa une, elle ressentit encore l'empreinte que dégageait Naelhyn comme elle l'avait fait pour Solaën.
Newt se baissa respectueusement avant de faire un salut à la jeune femme lui souhaitant aussi une bonne route. Une fois celle-ci partit toute son attention se reporta donc sur Meldrïan.

N'ai crainte, tu ne peux violer le fondement de mon esprit tant que tu ne le voudras pas ni tant que je le refuserai..

A ses mots elle fut rassurée car elle ne le voulait pas, c'est vrai qu'on lui avait déjà expliqué que la communication par pensée était naturelle et ne gênait pas les Illihane, mais elle restait quand même une jeune fille, bien qu'assez douée, il restait des milliards de chose à découvrir et à comprendre.
Elle lui sourit et ne ressentait du coup plus de gêne à utiliser ce moyen pour lui parler, surtout que ça lui était plus simple.

Elle le vit inspirer, mais il mit un temps très long avant de finir ce geste qui d'habitude était assez rapide.

Newt, si tu me laisses le temps de prendre quelques mesures, alors je serais heureux de prendre la route avec toi, aussi loin qu'elle pourra nous mener

Elle était si heureuse de cette réponse. Elle pourrait non seulement continuer d'en apprendre sur les Illihanes, oui il en était un, mais surtout sur lui, le gardien... Beaucoup de mystère allait fleurir durant son voyage, elle espérait maintenant que les choses se passerait du mieux possible.

Bien sur, je ne suis pas pressée et je suis si heureuse que tu viennes avec moi. Prends ton temps et tu me diras quand tu seras prêt.

Elle s'était installé proche d'un arbre, et elle réalisa qu'un crâne se trouvait là. Vestige d’une ancienne vie au pied d'une autre vie, celle d'un arbre bien que celui-ci était recouvert par des plantes vivaces. Il n'y a rien de mieux comme sépulture que de nourrir la nature.
Elle attendit donc là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Ven 25 Nov - 1:25

Je la remerciais en inclinant la tête, puis me tournais. Je faisais face au coeur de la forêt ainsi.

Je tendis les bras et formais une sorte de coupe avec mes mains. Je me concentrais, cherchant l'Aether au plus profond de moi. J'avais inventé ce sort il y avait quelques années déjà, sachant que ce jour arriverait.

La magie quittait mes mains et se concentrait en une sphère, l'Aether brut usé comme une sphère de contrôle par laquelle mon pouvoir résonnait dans toute la forêt.
Mon visage se crispa sous l'effort, tendant ce qui semblait être des veines sur mes tempes. Ici et là, Elïol s'agitait. L'exemple même de mon sort se fit sentir a coté de nous. Un arbre qui jusque là était tout a fait comme les autre commençait a bouger. Ses racines se désengageaient du sol, formant des espèces de jambe tandis que ses branches d'affaissaient lentement, dans des crissements de bois, séparant la tête de ses deux bras. Lorsque la transformation fut achevée, deux petites sphères vertes brillaient de par et d'autre de la tête de l'arbre. A la place de ma boule de magie j'avais a présent dans la main une lanterne qui rayonnait de cette même lumière verte.

Je repris mon souffle lentement tandis que le tréant me regardait.

Je m'en vais, camarade. Je t'ai réveillé, toi et dix-neuf autres gardiens pour que vous assuriez en mon absence la charge de ses forêts avec les Illihanes qui y demeurent.

Je désignais la lampe que j'avais désormais fixée a mon bâton

Aussi longtemps que cette flamme brillera avec cette vivacité, je saurais que rien ne vous arrive. Et si jamais elle venait a vaciller ou changer de couleur, sachez que je reviendrai au plus vite.
Non ma forêt, je ne t'abandonne pas !


Je serrais affectueusement l'arbre que j'avais éveillé contre moi, puis me tournais vers Newt, souriant. J'avais du miel et du pain dans mon sac, et suffisamment de graines et de pouvoir pour faire pousser un potager en quinze secondes.

Je suis prêts, Newt.

Désignant la lanterne, j'expliquais :

Il s'agit d'une flamme d'Elïol, un fragment de l'essence de la forêt qui est issu de moi. Ainsi je peux la quitter physiquement et mentalement sans jamais véritablement m'en séparer, et toujours être au courant de ce qui se passera ici.

Je gardais pour moi le fait qu'il s'agissait aussi d'un artéfact magique assez puissant qui ne répondait qu'a ma main.. Puisqu'issu de ma propre force vitale. C'était un peu comme porter une partie de son âme dans sa main sauf que dans mon cas, c'était nécessaire et très pratique, sauf si l'on venait a m'en priver.
Je lui tendis donc ma main, me proposant de l'aider a se relever en souriant.

Ou allons nous, jeune Newt ?

Je ne m'inquiétais pas trop pour la forêt, je savais les gardiens que j'avais réveillé aussi juste et puissants que moi, sans compter mes autres confrères qui n'avaient de cette de veiller. Pourtant je me sentais déjà mal a l'idée de quitter cet endroit, comme si j'avais l'impression que si je passais la frontière, jamais plus je n'arriverais a rentrer chez moi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Dim 27 Nov - 16:26

Après avoir effectuer ses affaires Meldrïan lui indiqua qu'il était prêt et lui expliqua ce que signifiait la lanterne qu'il tenait grâce à son bâton.

Intéressant tout ça. Je me demandais si en sortant de la forêt les liens avec elle pouvait continuer d'exister. Savoir que grâce à toi je n'ai pas à m'inquiéter pour elle n'est pas négligeable.


Se laissant aider pour se relevé elle lui répondu en ouvrant son sac et en sortant une feuille ou avait été gravé des lignes représentant le monde de Taraël.

La ville la plus proche est Ilienn, elle est réputée pour avoir un contrôle maritime fort sur la mère d'Enul que j’aimerais bien voir. Pour s'y rendre il faut aller vers le sud. Mais avant de s'y rendre on pourrait passer par les côtes jusqu'aux porte des Mers de l'océan Egien.


Elle se tue, elle n'était pourtant jamais sortit de l'a forêt mais elle avait tellement étudié qu'elle semblait connaitre les régions alentour. Tout en expliquant ou elle pensait aller, elle montrait à Medrïan grâce à la carte où se trouvait ses lieux pour qu'il puisse suivre.
Après pour s'assurer que son voyage serait profitable elle réfléchit aux lieux ou pouvait bien résider les deux personnes qu'ils avaient rencontré.
Après une ou deux minutes de silence elle rajouta.

Après nous pourrions faire attention à ce qu'il se trouve dans le ciel, si nous voyons un Valear nous avons des chances de revoir l'homme qui était avec nous. Mais il à l'air important alors il ne sera surement pas là où on s'attend à le trouver. Mais ce serait intéressant. Sauf que ne sachant pas voler on aurait quand même du mal à s'y rendre.


Newt regardait maintenant d'une manière sérieuse mais néanmoins enjouée son nouveau compagnon de route. Elle attendait de savoir ce qu'il en pensait.
Bien que sachant maintenant ce que signifiait pour elle avoir cet homme à ces cotés elle ne réalisait pas encore parfaitement qu'elle allait quitter ce lieu qu'elle aimait tant. Mais elle pourrait toujours s'assurer de sa sécurité tant qu'elle restait avec lui et aussi elle savait que des parcelles de nature étaient aussi présente dans le reste du monde qui était représenté sur sa carte. Ceci lui permettant d'entreprendre son voyage d'une bonne manière et de mieux supporter de quitter la forêt.

Maintenant que j'y pense il va peut-être avoir un peu de mal lui... gardien de la forêt... lié avec la forêt... "issu de moi". Il est spécial. Il est... encore plus connecté que les autres Illihane avec la forêt. Se dit-elle pour elle même.

En effet Newt n'était pas loin de comprendre si ce n'était déjà fait qu'il était ce qu'elle affectionnait le plus, la forêt. Elle n'aurait pas pu tomber sur un meilleur compagnon de route. Elle se mis à espérer qu'elle deviendrait une véritable amie pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Dim 27 Nov - 21:29

Tant que vous serez avec moi, vous serez avec la forêt. N'ayez pas d'inquiétude a ce sujet.

Ouais.. Enfin, ça c'était si moi j'arrivais a me séparer d'Elïol.. Normalement, ce devrait être possible, mais plus l'idée de voyager se concrétisait, plus je remettais en cause cette certitude, et avait a l'esprit que ce serait douloureux, d'une manière ou d'une autre. J'évitais de trop penser a ce moment, car me voir quitter Eliöl revenait a faire pas mal de comparaisons qui avaient toutes une connotation inquiétante que je ne tenais pas a avoir dès l'idée de mon départ.


Mais c'est tout de même amusé que je l'écoutais parler. Aucun des noms dont elle me parlait ne m'étais connu. Par chance, je me repérais un peu grâce aux points cardinaux, mais au final, elle m'avait perdu, je ne savais fichtre pas ou aller. Aussi résumais-je mon voyage dans les prochains jours a venir : suivre Newt.
Après quoi, j'envisagerai de prendre des cours de géographie..
Aussi avais-je levé une main, prenant la parole après son exposé.

Voici une feuille de route des plus tentante, c'est dommage que je n'y entendre rien. Mais j'ai toute confiance en le parfait guide que vous semblez être. Du reste, si nous ne trouvons pas ces personnes sur la route, j'aurais d'autre moyens de les chercher si jamais je comprend comment fonctionnent les terres que nous allons découvrir.

Je passais l'anse de la lanterne dans la racine qui me servait de bâton, puis d'une pensée anodine, ce dernier forma un boucle autour de l'objet, l’attachant solidement, comme un baluchon a cette canne que je passais sur mon épaule.

M'inclinant outrancieusement pour mimer des usages de nobles que certaines personnes de passages m'avaient renseigné, je désignais le Sud et avec un sourire je l'invitais a me montrer le chemin.

Les dames d'abord, chère Newt.

En même temps le choix n'était pas. Si j'étais passé devant, on aurait tôt fait d'être perdu a peine sortis de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Dim 27 Nov - 23:22

Laissant Newt décider du chemin à suivre elle se mit en route vers le sud légèrement à l'est pour atteindre la porte des Mers. Elle avait prit suffisamment pour financer son voyage elle ne s'inquiétait donc pas outre mesure.

Elle fit un signe d'accord après qu'il l'ai invité à passé la première, elle commença donc la descente pour sortir de la forêt.

Elle se sentait merveilleusement bien, tellement que cela paraissait influencer ce qui l'entourait, les petites pousses semblaient plus vigoureuse... Tout en marchant elle se retournait souvent pour regarder Medrïan, pas tellement pour voir s'il suivait, elle ne doutait pas de sa capacité de déplacement, non mais elle sentait qu'il y était pour quelque chose dans le fait qu'elle se sentait aussi bien à l'idée de quitter Eliol.

Ils marchèrent un bon moment tranquillement avant d'arrivé à l'orée de la forêt, mais ils y étaient presque quand pour la dernière fois avant de repartir elle se tourna vers lui pour voir comment il se sentait.
Newt n'avait aucune peur, c'était presque trop. Mais elle savait ce qu'elle voulait et était convaincu que ça servirait à quelques chose.

Et bien voilà, pensa-t-elle en souriant à l'intention de Meldrïan, nous y sommes. Avec l'un de ses plus beaux sourire et l'invita à sortir de la forêt.

Sentant que ça allait être dur pour son ami elle était des plus rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mar 29 Nov - 23:41

Alors que je la suivais, je me demandais ce qui allait bien m'arriver. Car si j'avais un mauvaise pressentiment, je ne saurais dire ni pourquoi ni comment je pourrais souffrir de mon éloignement.

Mais il fallait bien avouer que Newt avait le don de me faire sourire malgré mes soucis. En effet, elle ne cessait de se retourner, tantôt inquiète pour moi, tantôt heureuse de savoir qu'elle emportait, grâce a moi, Elïol dans ses valises.

Puis enfin nous arrivâmes a la lisière de la forêt. Vu le regard qu'elle me lançait, elle semblait s'attendre a ce que ce soit "le moment décisif". Sauf que moi j'avais plus d'une fois passé cette frontière. Non, non, la séparation a la forêt était ailleurs, peut-être plus loin, et le fait que je ne sache pas comment ça allait me tomber dessus n'avais rien de rassurant.

Trop tôt chère amie. Sortir de la forêt ne signifie pas encore la quitter en ce qui me concerne.

Disons que si je me mets a convulser en changeant de forme, vous serez fixée, là. Maintenant que j'y repensais, le moment le plus, présentement, était pour elle. Si Newt n'avait jamais posé pied sur la terre non boisée, alors cette frontière avait une importance symbolique non négligeable, et ce malgré sa motivation qui semblait demeurer. Passant devant elle, je sortis le premier de la forêt, espérant la rassurer si besoin il y avait.

Bon, il fallait admette qu'une chose avait le don de me déprimer ici.. C'était l'horizon. Une limite qu'on atteint jamais, une infinité qui opprime et le symbole de l'inachevé.. Absent, bien sur, des denses forêt. Je baissais les épaule, soupirant. Si cette limite ne signifiait pas grand chose a mon mal, elle représentait cependant une ligne de non retour, et marquait le moment a partir duquel tout pouvait commencer a aller mal.
Et surtout le moment ou je me retrouvais paumé dans un monde que je ne connaissais pas peuplé par des gens que je ne comprenais pas.

Si je n'avais pas Newt pour me motiver et des obligations envers elle, je pense que mon envie de me carapater et faire volte face aurait été bien plus forte.

Eh bien voilà. Le grand voyage commence, pour le meilleur comme pour le pire. Vous en pensez quoi, Newt, on va être a la hauteur ?

Lui inspirais-je avec une dose de bonne humeur. Oui, malgré mes doutes, une curiosité presque infantile était en train de disparaître, et d'un certain coté, j'en étais tout excité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mer 30 Nov - 19:30

Trop tôt chère amie. Sortir de la forêt ne signifie pas encore la quitter en ce qui me concerne.

Oui c'est vrai, je vais me faire à l'idée, ce n'est pourtant pas dur. Je quitte bien le lieu où se trouve Eliol...mais vu qu'il y est lié... oh... Je m'inquiète trop à mon avis.

Même s'il elle le reconnu, elle était tellement motivée que rien ne pourrait plus l'empêcher de suivre son chemin. Il sortit de la forêt avant elle, qui suivit le pas et sortie à son tour. Elle ne souriait plus parce quelle était bien trop occupée à se remplir les yeux du nouveau paysage qui l'entourait. Elle se sentit vraiment exposé par tout ce vide, pas d'endroit particulier pour ce dissimuler mais voir aussi loin sans aucune gène la laissait admirative. Elle ne détestait pas le paysage mais n'en était pas pour autant "amoureuse", elle s'était souvent imaginé à quoi ça pouvait ressembler grâce à ce qu'on lui avait apprit et ce n'était pas trop loin de la réalité. S'étant arrêtée près de la lisière, elle respira un grand coup puis essaya de se repérer pour être sure qu'elle se trouvait au bon endroit pour continuer leur chemin vers la Porte des Mers. Ce n'était pas très loin de là où il se trouvait, ils leur faillaient rejoindre la côte à l'est et continuer de descendre un peu.

Puis Medlrïan reprit la parole.

Eh bien voilà. Le grand voyage commence, pour le meilleur comme pour le pire. Vous en pensez quoi, Newt, on va être a la hauteur ?

Ces paroles elle les prenait très au sérieux, c'est vrai qu'ils risquaient le pire en se trouvant dans un lieu qu'elle n'était pas habituer, comment réagir en cas de problèmes... c'était une chose à laquelle elle y penserait le moment venu.

Bien sur, il le faut. Ça va être un voyage très enrichissant, j'ai tellement de choses à apprendre et maintenant que je suis là je suis curieuse de voir le reste, la différence de paysage est énorme, je pressent qu'il en sera de même une fois arrivé à notre première destination.


Comme elle ne pensait pas au pire pour l'instant, le voyage ne faisait que commencer, elle était vraiment impatiente de voir d'autre gens que ceux qu'elle avait l'habitude de côtoyer, ce demandant si elle retomberait sur Naelhyn et Solaën. S'il elle aurait l'occasion de participer à des évènements important, en tout cas d'y assister. Tout un tas de questions tourbillonnait dans sa tête. Elle savait quel chemin suivre mais fit un effort de concentration avant de se remettre en route. Mieux valait être prudent. D'un pas résolu elle s'avança, indiquant que c'était par ici qu'ils devraient se diriger, de là où ils étaient sortit leur chemin ne les éloigneraient pas beaucoup de la forêt. Il l'a longerais un petit moment avant de s'en écarter pour atteindre la ville.
Souriante elle attendit que Meldrïan la suive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Jeu 1 Déc - 22:57

J'écoutais Newt en souriant. Ma nature m'avait retiré pas mal de souvenir pour m'en mettre d'autre, et parmi les questions, je me demandais ce que ça faisait que d'être jeune.
Malgré ma curiosité maladive, je n'entrais pas dans cet état d'excitation qui animait Newt et semblait la motiver plus que tous. Et cela m'amusait et me ravissait au plus haut point de la sentir être ainsi.

Je me contentais de la suivre, un peu en retrait, appréciant la force qu'elle dégageait et sa détermination a avancer.

Après un temps de marche, je m'arrêtais un moment et regardais autour de moi, constatant effectivement cette différence de paysage, même si nous restions assez proche de la forêt. Lorsque d'un coup, je la vis.

J'avais pilé net, regard complètement perdu, paniqué presque, les mains tremblantes. J'en avais entendu parlé souvent, mais là.. C'était autre chose ! Je ne l'avais jamais vu, et maintenant que j'étais devant.. Brr, j'avais l'impression de pouvoir me perdre.. Une immensité sans personnalité.. Et salée en plus.
J'avais, sans le vouloir, reculé de quelques pas.
D'une je haïssais l'eau salée, mortelle pour bien des plantes. Mais surtout, c'était sa simple proximité.. J'avais l'impression de marcher en équilibre au bord d'un gouffre..

J'avais saisis le bras de Newt, peut-être plus fort que je ne l'aurais voulu, en proie a une agitation nerveuse. Je venais de découvrir la mer, et je n'aimais pas ça. Mais alors pas du tout. Une forêt n'a pas d'horizon, un lac a une fin, c'est de l'eau douce, c'est agréable et calme.
Là c'est un entité qui, si elle vous avale, vous broie, vous perd et vous digère lentement. Impétueuse, elle semble pourtant vide, un peu comme un masque inquiétant qui ne cache aucun tête.
J'étais inquiet. Vraiment très inquiet.

Je mis quelques minutes lâcher le bras de Newt, tentant de me calmer. Respirant a fond, je soupirais :

La curiosité est un vilain défaut, je m'en mord déjà les doigts je crois.


Admettons que ma peur de la mer soit irrationnelle et tentons de nous habituer a la présence de ce géant bleu qui ne semble qu'attendre que je détourne la tête pour m'avaler. Me concentrant sur la forêt et la flamme qui j'avais au bout de mon bâton, j'essayais de retrouver la quiétude. C'était pas gagné..
Dire que je n'avais fait que découvrir la mer..
Seul bon coté : la mer ne brûle pas..



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Lun 5 Déc - 16:58

Le compagnon de Newt s'était arrêté net comme prit de panique. Elle s'était retournée pour le regarder et voir s'il allait bien mais apparemment pas tellement. Elle tourna son regard vers le large et savait ce qui le rendait si nerveux. La mer était là, visible avant d'atteindre le port. Remplissant une grande partie de son champ de vision.
Il lui attrapa le bras alors elle se retourna vers lui, sur son visage il y avait un petit sourire de soutient. Se focalisant sur Meldrïan plus que sur le reste elle n'avait pas encore pris le temps de se rendre compte de ce que la nature lui présentait, un lieu infini de bleu en remous.
Elle était toujours aussi déterminée qu'au début mais peut être trop insouciante en cet instant. Mais une chose était sur pour elle, ne jamais forcer quelqu'un à aller là où il n'en avait pas envie. Elle attendit donc de voir comment son ami allait se remettre de ce qui était pour lui une découverte. Elle savait qu'il avait déjà pu voir des choses de l'extérieur mais à sa réaction elle compris que cette fois c'était vraiment nouveau pour lui.

Il à l'air d'avoir peur...

Alors qu'elle allait se retourner pour voir le monstres d'eau salée et ainsi se faire une meilleur appréciation de ce géant il lui lâcha le bras et dit

La curiosité est un vilain défaut, je m'en mord déjà les doigts je crois.

C'est vrai qu'elle ne c'était pas préoccupé de l'impact que pouvait avoir une si grande différence de paysage, les prenant pour ce qu'ils étaient: des lieux produit par leur terre, une autre partie de la nature. Pensant surtout que les constructions des peuples de Taraël dénaturant le paysage d'origine lui poserait problème.

Je... il est encore temps pour nous de rentrer si cela s'avère nécessaire. Nous ne sommes pas loin de chez nous. Et même si nous continuons rien ne nous empêchera d'entreprendre le voyage de retour si c'est trop dur.


En disant cela elle l'espérait vraiment, sachant que certaines personnes étaient capables de changer la donne. il fallait juste éviter de se retrouver prisonnier des évènements.

Etant quand même arrivé jusque là elle se retourna elle n'attendait pas vraiment de réponse, elle estimait qu'il lui dirait s'il en avait vraiment besoin et alors elle le raccompagnerai avant de repartir seule, s'il le fallait, découvrir le monde. Elle en avait "besoin".

suite: Porte des Mers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Correcteur

Messages : 59

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mar 6 Déc - 15:01

Réfléchissant, je finis par vaincre l’appréhension qui me gagnait.. C'est vrai quoi.. Voilà même pa une journée qu'on était sur les routes et j'avais déjà eu une des plus grosse frayeur de ma vie. Mais je finis pas comprendre que ce montre bleu géant ne viendrait pas me manger, et même s'il me donnait le vertige, le fait qu'il soit nouveau ne signifiait qu'il soit a bannir.
Nouveau mais pas a bannir.. C'était la première fois et sans doute pas la dernière que j'aurai a dire ça, au cour de ce voyage..
Haussant les épaules, je finis par répondre a Newt avec un certain humour, presque noir.

Bah, si y'a bien un avantage a être ce que je suis, c'est bien que les doigts, il repoussent ! Vous avez raison, Newt, je ne vais ma m'arrêter a cela, je suis dévoré par la curiosité, renoncer maintenant serait faire offense a mon envie, a la raison, et a mon devoir, cependant..

Je me concentrais, posant mon bâton a terre.

Je dois vous avertir d'une chose. L'un des problème que j'aurai en m'éloignant de la forêt sera la quiétude et l'harmonie de mon esprit. Ma constitution fait que j'ai toujours eut dans ma tête l'ensemble des voix de la forêt, comme si j'étais relié a un collectif d'arbres. Ma conscience propre n'est pas endommagée, et je sais vivre sans suivre ces voix, cela étant.. Il est possible que lorsque je serai coupé de ces voix, je n'arrive plus a tenir correctement ma magie, faute de cette harmonie.
Si vous, vous le comprendrez très bien, je doute que les villes d'humains sachent rester calme et tolérant en me voyant alterner entre les différentes formes que ma nature permet.. Je ne m'en fais pas pour moi, mais cela entrainement des complications pour nous deux, alors j'aime autant vous mettre au courant...


Je posais ma main sur son front et fermais les yeux, partageant avec elle quelques images, si bien sur, elle ouvrait son esprit a ce que je voulais lui transmettre.

Dans un premier temps, elle sentit une colonne de magie transcendantale me traverser, un moi de mes souvenirs, la dernière fois que je m'étais transformé.
Dans ce souvenir, mes membres s'agrandissaient tandis que ma peau semblait devenir plus rustre, changeant de couleur. Le coté lisse d'un corps humain vint a se rompre, révélant un entremêlement de lianes, de branches et de feuillages, un tout savant ayant pu singer, par magie, l'apparence bipède.
Cette entité se redressait, accroissant ses membres pour finir par atteindre la taille d'un véritable colosse de bois.
On distinguait une figure presque humanoïde dans cette configuration. Deux jambes, deux bras.. Une proéminence a un endroit qui savait ressembler a la tête.. Il y avait même un visage de grossièrement taillé dans ce tronc immense. Et deux yeux, brillants d'Aether tant ma nature, quelque soit sa forme, relevait d'une anomalie magique et symbiotique.

Lorsque je retirais ma main, la vision cessa doucement.

Je ne sais comment se terminera ce voyage, mais avant sa fin, il y a de grandes chance que vous me voyez ainsi. Ce n'est pas signe d'agressivité. Juste que être ainsi relève d'une complexité que je ne suis pas toujours en mesure de tenir.. Après, faut voir.. Vous avez déjà montrer que vous saviez m'apporter la paix, soeur Illihane..
Quoiqu'il en soit, après vous !


Ce pensant, je m'étais incliné, l'invitant a prendre la route.


[Je devais te dire ça avant d'entrer en ville. Je répond ce soir a l'autre RP !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 129

MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   Mar 6 Déc - 19:06

[Ok]

La vision qu'elle venait d'avoir parlait d'elle même. Elle avait un profond respect envers Meldrïan et ce qu'il lui fit comprendre lui donnait l'envie irrépressible de le protéger si jamais il venait à se transformer et que des étrangers essayeraient de s'en prendre à lui. Comme elle l'aurait de toute façon fait car il avait une importance particulière pour elle.
Ce qu'il lui montra lui fit comprendre qu'il avait confiance, mesurée peut être, en elle.

Vous avez déjà montrer que vous saviez m'apporter la paix, sœur Illihane..

C'était vrai elle avait réussit à le calmer à ce moment là, il n'y a pas si longtemps d'ailleurs. Si c'était nécessaire elle le referait.

[J'attends donc ton prochain message sur l'autre sujet alors^^. Bonne soirée à toi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newt.jimdo.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre aux hasard des chemins (PV Meldrïan & Nael')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nos chemins se croisent, ce n'est pas un hasard [Louane]
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» les chemins de la liberté
» Hasard ou destin? [Guenièvre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taraël :: Taraël (Territoire Connu) :: Terre d'Eräl :: Forêt d'Elïol-