Elle est là, je la sens, l'Aéther se couvre de noirceur et de corruption.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Mer 19 Oct - 14:58

Cela faisait maintenant trois jours que Eo'Mir traquait sa cible dans la forêt. Tard dans la nuit passée, Eo'Mir avait enfin repéré les traces de cette personne qu'il traquait maintenant depuis plus d'un an, Naelhyn Asta'Riel. Le fait qu'il avait grandi dans la forêt l'avait aidé. Mais Eo n'était pas dupe. Il ne s'attendait pas à la surprendre. Il avait l'impression que de toute façon, au bout de la piste, elle l'attendrait. L'idée de rencontrer l'Aethéral la plus puissante connue dans le monde au sein de cette forêt, qu'ils avaient tous deux en commun, le jeune hybride ne savait pas si ce serait une bonne chose. Si le combat se déclarait entre les deux êtres, Eo partait perdant. Et pourtant, dans son esprit, le combat semblait inévitable.

Si Naelhyn était corrompu, Eo ne pourrait l'accepter. Et sinon, alors les gens qui souhaitaient la corrompre n'avaient visiblement guère peur d'elle. Pour les arrêter, il devrait donc lui aussi ne pas avoir peur de l'affronter. Ou plutot surmonter sa peur. Il se souvenait très bien de la première fois où il avait eu l'occassion de la voir. Malgré la distance, il avait été tétanisé par la présence de la femme.

Tout d'un coup, Eo s'arrêta net. Il la ressentait. Cette même sensation paralysante. Dégainant son épée de sa garde dorsale, il la planta dans le sol. Le dialogue s'imposait avant tout. Relevant la tête, la voyant, il lui dit :

-"Enfin je vous rattrappe ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 27 Oct - 14:21

La journée s'était montrée difficile et ce n'était pas la seule, depuis un long moment déjà mes journée se montrait difficile, pas physiquement non, mais mentalement et je m'étais progressivement éloignée de la civilisation, de toute population susceptible d'éveillée ce que j'avais en moi. Je tressaillis à cette pensée et les images de millions de mort, la folie, le massacre... Je me retins à grande peine de vomir, c'en était presque devenu mon lot quotidien.

Je me baissai avec souplesse et plongeai mes mains dans le ruisseau d'eau claire et cristalline qui courait dans un petit clapotement à mes pieds. L'eau fraîche coulant entre mes doigts, cette sensation de calme et de sérénité me fit le plus grand bien, cela faisait si longtemps que je ne l'avait plus ressentis. Je formai une coupe de mes mains et les portaient à mes lèvres, profitant de ce moment de calme pour me désaltéré.

Un bruit de pas retentit, résonnant entre les armes centenaire de la forêt jusqu'à mes oreilles, je me figeai, à l'écoute et ressentis une présence non loin de là qui s'approchait visiblement de moi. Je me redressai avec calme, attendant une suite qui ne tarda pas à apparaître.

- "Enfin je vous rattrappe ..."

Je demeurai un long moment silencieuse, observant cette intrus qui venait dérangé ma tranquillité, mon regard suivit le fil de sa lame planté au sol puis tomba sur ses yeux et la détermination qu'on pouvait y lire. Je fronçai les sourcils et cachai ma main gauche derrière moi, remontant avec précipitation le gant qui le recouvrait pratiquement vingt-quatre heures sur vingt-quatre. J'espérais simplement qu'il n'est pas aperçut la tache noire qui la recouvraient presque entièrement, sinon... eh bien... l'avenir déciderai pour moi.

Je plissai un moment le regard, tentant de déchiffré les traits de son visage qui étrangement m'était familier ou presque.

- Est-ce la folie qui ta poussé jusqu'à moi ou un quelconque courage. Entre les deux, il n'y a qu'un pas.

Je me tus, guettant une éventuel réaction de sa part. Je n'étais pas vraiment d'humeur à poursuivre une conversation et la peur me tenait pour cible, je savais ce qui risquait de ce passer si je perdais le contrôle et je tenais à raccourcir un éventuelle dialogue au plus court qui soit afin de pouvoir partir.

- A moins bien sur que tu n'appartiennes à ces hommes qui depuis des mois me traque.

Je posais avec lenteur ma main sur le pommeau de ma lame, un simple avertissement, une menace qui j'espérais porterait ses fruits.

- Alors, fou, suicidaire ou aux ordres de quelqu'un ?




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 27 Oct - 15:32

La peur ... Voila la seule chose qu'il ressentait. La personne en face de lui était probablement la personne la plus puissante qu'il connaissait, peut-être même la plus puissante du monde. Rien ne serait pareil après cette rencontre. Peut-être même que plus rien n'existerait pour Eo, qu'il trépasserait au cours de ce moment. Il aurait alors gacher ses derniers instants en poursuivant ce qu'elle nommait une folie.

-"Karnel Uta'Nigo était un de vos amis n'est-ce-pas ?"

Le souvenir du Haut-Mage et de son combat un an plus tôt revenait à l'esprit de l'ex Aethérians. Ses découvertes, ses inquiétudes, l'idée de son ami morte, .... Retirant son sac, il en retira une lettre. La lettre trouvait dans le bureau de Karnel, où son "maitre" disait être sur de l'appartenance prochaine à leur espèce de groupe de ripoux. Cette foutue lettre était à l'origine de cette traque. L'envoyant à Naelhyn, il la regarda, espérant qu'elle comprendrait ce qui le motivait.

Il posa alors sa main sur le manche de Vladok, ce cadeau que son père lui avait jadis fait. S'en servirait-il ? La réponse était maintenant évidente dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 27 Oct - 18:25

Mon inquiétude remonta d'un cran quand je compris qu'il ne comptais pas me laisser pour le moment et l'évocation du nom d'un effectivement ancien ami me choqua. Comment osai-t-il parler de l'un des Ǽthérians les plus respectable avec autant de dégout dans la voix.

Cependant je me tus, tentant avec peine de calmer la colère qui montait peu à peu en moi et me contentai de hocher simplement la tête. Puis il sortit une lettre qu'il me tendit, son regard sur celle-ci était pleine de sous-entendu.

J'attrapai la lettre, la regarda un instant et fini par l'ouvrir avant de poser mon regard sur l'écriture sibylline qui ornait les pages. Plus ma lecture avançai, plus l'ombre de la haine remontai et voilait mon regard. Un passage en particulier stoppa mon regard.

"Je ne sais si Naelhyn nous rejoindra, mais je compte bien tout faire pour que votre ancienne amie et ses compétences remarquables soit des nôtres."

Je fronçais les sourcils et sera les poings, plissant la feuille avec.

- C'est... impossible.

Je relevai le regard, foudroyai l’intrus qui m'avait donner cette lettre, maudissant tout ce qui se trouvait autour de moi.
Non, c'était impossible, impossible, impossible, impossible... et je devenais folle, tout le monde faisait tout pour que je perde pied.
Pourquoi aurait-on fais cela, pourquoi faire revenir la Rose Noire, était-on inconscient, était-on fou. C'était impossible, personne n'aurait pu et pourtant moi-même était le preuve vivante que si, Elle était de retour.

Je jetai la lettre au sol.

- Qui es-tu ? Comment es-tu entré en possession de cette lettre ?

La colère venait d'exploser en moi, charger de haine et de mépris, Karnel Uta'Nigo, c'était donc toi, toi qui m'avait mêlée à tous cela. Je serrai un peu plus mes poing et sentis les griffes qui à présent ornaient ma main gauche troués le cuir du gant et pénétrés ma chaire, laissant quelque goutte d'un sang noire couler au sol, corrompant et noircissant les plantes qui s'y trouvai et qui fanèrent bien plus vite que la nature ne l'y permettait avant de se répandre dans le ruisseau le colorant d'un noir immonde.

Une eau gorgé de sang reste à jamais souillée. Cette évidence me vint à moi, ancien souvenir de mon précepteur qui aurait été déçu de cette évènement.

Non, NON !!!

Je tournai un regard angoissé mais déterminé à la personne qui se trouvait en face de moi et qui venait certainement de tout voir.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Sam 29 Oct - 5:12

Eo ne quitta pas du regard l'Aetherale de renom en face de lui. Utilisant sa main gauche (celle qui ne tenait pas le manche de l'épée) pour remettre son baluchon en bandouillère dans son dos, il sentit son sang commencer à bouillonner dans ses veines. Son coté Sylän ressortait à mesure qu'il se souvenait des événements d'il y a un an. Puis Naelhyn lui demanda :

- "Qui es-tu ? Comment es-tu entré en possession de cette lettre ?"

La question parue bizarre à Eo'Mir, tant de gens ayant compris ces derniers temps qu'il l'a traquait. Qu'est-ce que cette question cachait. Les gouttes de sang, son caractère anormalement féroce apportait une réponse à l'esprit d'Eo, mais la preuve n'y était pas. Aucune tache. Et la forme de son gant ne laissait pas entrevoir la forme de l'anneau sygillaire habituel de ses êtres vétus de noirs.

-"Eo'Mir San'Toï. C'est mon nom, bien que je ne pense pas que vous l'ignorer. Je pense que ma réputation répond à votre seconde question. Quand je suis entré en possession de cette lettre, ainsi que d'autres documents et effets personnels de feût Maitre Uta'Nigo, lui et moi avons un "différend" où il trouva la mort."

Le souvenir d'Ollie, son ancienne amie et dernière victime de Karnel, lui revint en tête. Il n'avait pas voulu l'écouter à l'époque quand elle pensait que les rumeurs sur le maitre étaient fondées. Il n'avait pas voulu la suivre le soir où elle partit à la recherche de preuves. S'il l'avait fait, Ollie n'aurait pas disparu. Son sourrire ornerait toujours son visage, et elle et Eo serait encore à continuer leur études. Mais au lieu de ça, ces êtres méprisables s'en étaient servis pour une expérience dont l'Illihane ne connaissait pas encore la nature. Il avait d'abord préféré trouver cette "lueur d'espoir" qui pouvait lui rester, cette être puissant. Mais la réalité du sol sous sa main le faisait se remettre en question. Son sang avait même corrompu la nature d'Elïol.

Serait-elle franche si Eo lui posait la question fatidique ? Karnel avait menti à tous, pourquoi dirait-elle la vérité ? Il ne restait qu'une solution à l'esprit d'Eo, celle qu'enseignait l'Atrael.

"Quand vous vous battez, vous ne pouvez mentir ou dissimuler les choses. Lors du combats, les mouvements, les gestes, les expressions, ... tout est purs ... Pour qui peut lire en son adversaire, la vérité apparaitra."

Eo n'avait jamais "lu" son adversaire pour de telles raisons dans le combat qui l'opposserait à celui-ci, mais cette fois-ci, le choix s'imposait à lui. Sortant Vladok du sol, il dit :

-"Je suis ici pour mettre un terme à tout ça ... afin que plus personne ne soit la proie de ses gens ..."

Se jettant sur Nael, tenant son épée des deux mains, il porta un coup oblique dans sa direction, une attaque de base, mais il fallait bien commencer par quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Sam 5 Nov - 19:44

Eo'Mir, maintenant ce nom me disais quelque chose, et pour cause, c'était lui qui avait mit un terme à la vie de Karnel, lui qui était recherché par toutes les villes et derrière, les académies Ǽthérians. Un fugitif, un assassin, qui avait souhaité me ramener cette lettre pour me mettre en garde.
Je fronçais les sourcils, son regard c'était bien évidement porté vers mon sang et je ne pouvais laisser quelqu'un sachant ce secret en vie.

Ma main s'approchait lentement du manche recouvert de cuir de ma lame avant d'être surprise par son attaque, un coup oblique, une attaque de base mais qui pouvais avoir son importance quand elle était portée par surprise. Je bondis en arrière, sentant simplement la pointe de la lame tracée un trait de feu sur mon bras.

J’atterris souplement un peu plus loin, les jambes pliées, prête à bondir, en positions d'attaques, ma main cette fois-ci bien sur le manche de ma lame dont l'argent sortait un peu du fourreau et accrochait les rayon du soleil.

- Tu fais une erreur en voulant t'en prendre à moi, persiflai-je entre mes dents.

Je me redressais légèrement, provocante, la tête haute. Je sentais bouillir la corruption en moi qui n'attendait qu'une chose, que je perde le contrôle pour ce l'accaparé.

- Tu en sais de toute manière beaucoup trop, cela m'évitera de porter la première attaque.

Je bondis, dégainant ma lame dans un mouvement gracieux et frappa.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Dim 6 Nov - 6:22

La réaction de Naelhyn avait été simple : une esquive puis une attaque. Mais pas en enchainement direct. Etait-ce l'orgueil qui lui faisait être sur d'elle à ce point ? Le mouvement qu'elle effectua était gracieux, une belle attaque dont des êtres sans coeur n'était pas capable. Karnel n'en avait fait aucun. Cette première attaque ne collait pas avec ce que son sang faisait à Elliol. Qu'aurais pensé l'Astrael de tout ca ?

Dans une parade commune, Eo repoussa l'attaque de l'Aethéral. Mais celle-ci n'était qu'un coup de semonce, il en était sur. Meme si le combat indiquait tout le contraire, elle avait envie de tuer. Eo en savait trop d'après elle. Etait-ce une confirmation ou une ironie du sort ? Et sur quoi en savait-il trop ? Respirant profondément, Eo abandonna les questions de son esprit. Il n'était pas l'Aethérians le plus doué pour lire dans un combat et ses questions ne ferait que le déconcentrer. Il avait face à lui une ennemie redoutable que venait tout juste de jurer sa mort. Son propre sang bouillonnait, ses gênes Sylän ne demandant qu'à faire surface. Et c'était bien la sa seule chance. C'était en cédant à eux qu'il avait trouvé la force de battre Karnel. Fermant un instant les yeux, il laissa la rage de la race de sa mère l'envahir, sachant qu'en les rouvrant, il n'aurait lui aussi qu'une envie : la mort de ce qui se trouve en face.

Des flammes apparurent autour de lui et de son épée, comme un long serpentin de feu, tournoyant sans cesse et prêt à tout dévorer sur son passage. Eo avait rarement utilisait cette technique et il n'y arrivait que quand il laissait ses gênes recessifs sortir. Bougeant son épée, le long serpentin suivit le mouvement de l'arme, comme s'il était une immense rallonge de la lame. Et d'un mouvement sec et brutal, Eo rabattit l'épée vers le sol en direction de l'Aethéral légendaire. Le serpentin vint alors s'écraser sur le sol en direction de Naelhyn, dont le bout la toucherait si elle n'esquivait pas, consumant la nature sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 22 Déc - 12:49

"Eo'Mir San'Toï, le démon des flammes", un surnom au combien empreint de vérité devant un spectacle aussi spectaculaire. J'observais le long serpent enflammée qui s'approchait de moi, sifflant, brûlant, carbonisant. Un serpent de lave en fusion, de magma en ébullition. On pouvait trouver une certaine beauté, voir une magnificence devant pareil spectacle si ma vie n'était pas directement menacée par cette éclatante arme.

Je tendis une main, laissant le gel la recouvrir d'un gant givré et scintillant sous l'agression de chaleur et interposa mon bras entre l'attaque et le reste de mon corps. Le serpent s'enroula autour de mon bras dans un hurlement et un crissement, le feu contre le froid dégageaient une brume épaisse et aveuglante qui envahi toute la clairière d'un manteau éthérée.

Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je croisai le regard de mon assaillant.

Il voulait utiliser l'Ǽther, eh bien nous allions utiliser l'Ǽther, pour mon plus grand bonheur.

Je laissai les éclats de glace sur mon bras, attaqué le serpent, cristallisant ce qui ne l'était pas et peu à peu, la vague de froid se dirigea vers cette Eo'Mir, prêt à l'engloutir et à le transformer en une statue de glace, comme son serpent qui n'allait pas tarder à l'être définitivement.

Avec amusement, j'observai chacune des facettes qui se crée et renvoyait aléatoirement le feu qui s'agitait vainement en dessous.

Avec lenteur je retirai mon bras dont malgré le froid, la plaque d'argent qui recouvrait tout l'avant-bras c'était tordu sous la morsure des flammes.

Et avec cette même lenteur je reculais dans les brumes qui se refermèrent sur moi, profitant d'un des dons les plus connues des Ǽthérals et qui avait crée leurs légendes. Les Brumes Ǽthériques.

"Ce qui ne se voit pas, suscite toujours crainte, mystère et inquiétude."

Je laissai la puissance me parcourir, gardant cependant une réserve pour moi, par précaution, au cas où que ce qui m'habitait ne profite pas pour prendre le contrôle. Je disparus aux yeux de mon ennemi dans un rire cristallin et bondit une nouvelle fois, profitant de la vitesse que me procurait la brume pour l'attaquer par surprise et d'une manière définitive cette fois.

Spoiler:
 




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 22 Déc - 14:21

Spoiler:
 

Sa réputation n'était pas volée. Le combat serait difficile, peut-être même impossible ; mais une chose était sure, il était maintenant inévitable. Et face à elle, Eo se sentait encore plus faible que face à l'Astrael. Pourtant, rien ne le ferait reculer. Eo s'était déjà battu face à bien des ennemis plus fort que lui et n'avait jamais renoncé. Il ressentit un pincement au coeur néanmoins, pensant à Lyra. Pourrait-il tenir sa promesse ? Les probabilités étaient minces. Mais une promesse est un lien fort, aussi ferait-il tout pour ne pas devenir un parjure. Et tout signifiait recourir à sa meilleure attaque : les flammes de phénix.

Eo évita d'être transformé en glaçon que de justesse, néanmoins son poignet fut frigorifié. Cette main gelée n'allait pas aider, aussi invoqua-t-il une flamme autour de celle-ci. La glace fondit, mais des gerçures apparurent sur sa main ainsi que des coupures. Baignant dans le sang, Eo leva la tête et vit la brume. Il avait toujours pensé que certains des pouvoirs Aethérals n'étaient que des légendes, et visiblement il se trompait. La voix cristalline de Naelhyn lui glaça un instant le sang, mais il se releva et esquiva la brume. Ce faisant, il sentit que s'il n'avait pas réussi cette esquive, l'attaque aurait été fatale. D'une voix ferme, ignorant la peur grandissante au sein de son coeur, Eo répondit à Naelhyn :

-"Je n'ai pas eu peur de votre ami ... Traitre qu'il était ... Pourquoi aurais-je peur de vous ? L'être qui se cache n'est-il pas celui qui as réellement peur ..."

Pour battre son adversaire dans une telle forme, Eo pensa que sa vue serait un obstacle. Il devait avoir confiance en ses autres sens. Arrachant un pan de son vêtement, il se banda alors les yeux et se focalisa sur son esprit et ses autres sens. Elle voulait se cacher dans la brume, afin qu'il ne puisse pas la toucher, alors soit. Le combat le nécessite et Elliol en ferait les frais, mais reprendrait le dessus tôt ou tard. Le corps d'Eo commença à s'enflammer et ensuite Eo libéra des flammes énormes dans toute la zone. Sa meilleure attaque, faite de ce que l'on nomme les flammes de phénix, un feu pur brulant tout sur son passage. Il avait après tout face à lui un maitre de l'Aether.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Jeu 22 Déc - 17:15

Mon attaque rata la cible, de peu et j'atterris avec souplesse, roulant sur le sol avant de bondir plus loin, ne m'accordant pas un instant de repos. Je comptais bien le harceler comme cela un long moment, jusqu'à qu'il s'écroule de fatigue. Ces paroles ne me faisant aucun effet. Si cet "ami", comme il disait, avait commis ces crimes horribles et était du côté de la Rose Noire, alors il était loin d'être mon ami et je me maudissais pour m'être laissé berné. Quand a une certaine peur, il ne croyait pas si bien dire, mais elle ne m'était pas destiné.

Je fis demi tour juste à temps pour voir une vague de flamme fondre sur moi et un sourire s'afficha sur mon visage.

"Oh, un ennemi de taille pour une fois."

Je repris ma course, on allait bien voir si sa magie allait aussi vite que la mienne. Je bondissais par-dessus buisson et racine traitresse, esquivait branche basse et tronc d'arbre dans une course effrénée, la brume suivant chacun de mes mouvements avant que je ne m'arrête et de me retourner tranquillement vers les flammes qui consumaient tous sur leurs passages. Je penchais la tête sur le côté et disparut au moment où elles auraient dû m'engloutir dans un torrent incandescent.

J'apparus juste au-dessus de mon ennemi, lame au-dessus de ma tête, prête à l'abattre avec ma chute.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Ven 23 Déc - 4:24

L'Illihane fût heureux que Lyra ne l'accompagnait pas. Son âge et son expérience ne lui aurait pas permis de résister. Eo avait lui-même du mal ... Naelhyn était ... intouchable. Rapide et efficace dans ces mouvements, même les flammes du phénix ne faisaient que lécher sa peau mais ne la dévorait pas. Sa capacités et son habileté étaient vraiment uniques.

Se substituant à son attaque, Eo la ressentit alors au dessus de lui. Levant le bras, tenant fermement la garde de son épée dans la main, Eo plaça celle-ci au dessus de sa tête, bloquant avec le plat la pointe de la lame de l'Aethérals. Était-ce de la vanité ?

Aussitôt que les deux lames se touchèrent, un craquement se fit entendre légèrement et l'épée d'Eo se fissura. Surpris, celui-ci se recula et attrapa son bandeau sur les yeux, le retira et regarda son épée. Il n'y croyait pas. Et pourtant, c'était vrai. L'épée atteignait ses limites. Si elle résistait encore une fois à une attaque, elle se briserait assurément.

Alors qu'il menait le plus grand combat de sa vie, que le feu se répandait partout dans la zone, Eo douta sérieusement de ses capacités. Il s'en voulait. Son épée était l'un des derniers souvenirs de son père et il avait, peut-être par orgueil, poussé cette dernière à l'extrême. Enserrant sa garde, il sût dans son coeur qu'il ne gagnerait pas ce duel. Il fut convaincu que aujourd'hui était son dernier jour en Taraël. Utilisant sa maitrise des flammes, il rappela à lui toutes les flammes et les fit disparaitre. Résigné, il mourrait cependant avec honneur, ne fuyant pas, mais obtenant une mort de guerrier. Regardant Naelhyn, il chargea et porta une attaque direct avec son épée. L'attaque basique, sachant que si elle contrait, son épée ne résisterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Ven 23 Déc - 15:35

L'attaque porta, aussi bien quelle put et on entendit tout deux le craquement, le crissement si caractéristique d'une lame qui hurle sous des assauts répétés. J'atterris cependant lourdement et sol et m'obligeait à bondir plus loin, loin d'une éventuelle contre-attaque.

Son étonnement face à ce phénomène ne fit que confirmer ce que j'avais entendu, son épée n'y survivrai pas, comme lui.

Je me relevais avec lenteur, la respiration sifflante et posait une main sur mon flanc droit, sentant une ondulation se répandre sous la peau, douloureuse, terriblement douloureuse.

Je relevai froidement la tête et lut son regard, le regard de ceux qui sont déterminés à en finir, quoiqu'il arrive. Je le vis charger dans ma direction.

"Pitoyable" songeai-je.

J'interposai ma main entre la pointe et moi-même et fermai les yeux. Son épée la traversa de par en part et je refermai les doigts autour de la lame, un gémissement s'échappant d'entre mes lèvres. Un sang noir s'écoula, gouttant lentement sur le sol, tuant ce qui se trouvait en dessous dans une agonie macabre. Je regardais cela presque avec étonnement avant de porter mon regard dans le sien, voulant capter le sien.

- Il n'y a qu'un pas entre courage et folie et tu viens de le franchir.

Reliant le geste aux mots, je laissai ma magie parcourir mon bras, obligeant le sang à se plier à ma volonté. Des spirale sanguine s'enroulèrent autour de la lame, la rouille suivant chacune de leurs arabesques, si étrange et si envoutant que s'en était presque beau à regarder. L'astre du sang avait de multiple fonctionnalité, tous lié à la mort. D'un geste vif, je laissai glisser ma propre épée et frappait.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Sam 24 Déc - 5:09

Quand Eo vit le sang, il commença à comprendre. Elle n'avait elle non plus pas hésité et allait utilisé l'astre du sang. De plus, avec un sang noir corrompu. Mais alors qu'elle s'y préparait, provoquant la rouille de son épée, Eo lui répondit :

-"C'est vrai. Mais parfois, ce sont les fous les plus déterminés ..."

Un instant, Eo eut une pensée "désolé" pour son père qui avait passé une grande partie de sa vie à forger cette magnifique épée, et pour Lyra. Puis, rapidement, Eo lacha la garde de son épée et attrapa l'avant-bras de Naelhyn, souriant.

-"Mais qui a dit que j'étais stupide ?"

Eo canalisa alors très rapidement les flammes qu'il avait absorbées une minute avant et les libéra à nouveau, à hauteur de sa main. La déflagration le propulsa en arrière si violemment qu'il en lâcha sa prise, espérant toute fois que son attaque réussisse. Il acceptait de mourir, mais pas d'échouer. Retombant, plus loin, Eo gisait à terre, tentant désespérément de voir quelque chose. Sa vue était flou. Il arrivait lui-même au bout de ses limites. Rassemblant ses dernières forces, il cligna une nouvelle fois des yeux et regarda dans la direction de Naelhyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Dim 25 Déc - 23:44

- "C'est vrai parfois ce sont les fous les plus déterminés..."

Je le regardais étonné, stupéfaite par ses paroles avant de le voir lâché son arme et empoigner mon bras, un étrange sourire sur ses lèvres.

- " Mais qui est dit que j'étais stupide ?"

J'écarquille les yeux et croisait son regard, comprenant à l'avance qu'il allait faire quelque chose d'idiot voire de dangereux et j'eus raison. Je sentais la chaleur s'accumuler en niveau de mon bras avant que la déflagration de m'atteigne. Je fus repoussé si violemment que j'heurtai l'arbre qui se trouvait juste derrière moi dans un craquement sinistre. Un cri de douleur s'échappa d'entre mes lèvres en même temps qu'un filet de sang carmin coulait et venait goutter de mon menton.

Mon regard se voila un instant alors que je sentais la magie parcourir mes veines et je laissais ses bienfaits réparés les dégâts causés par l'inconscient qui se trouvait en face de moi. Une fraîcheur bienfaitrice m'auréola, particulièrement au niveau de mon dos ainsi que de ma main transpercée ou la lame se trouvait encore fichée dedans.

D'un geste de sec je la retirais avant de me relever, furieuse et je la brisai avec rage contre l'arbre que j'avais heurté. Ces éclats volant en mille morceaux dans toutes les directions pareilles petites paillettes métallique qui suivait parfois les étoiles.

Eo'Mir était étendu sur le sol ayant atteint ses limites, ses dernière force, cela pouvait se voir d'une certaine manière, il avait utiliser beaucoup trop d'Ǽther qu'il ne pouvais en supporter et c'était presque un miracle qu'il ne soit pas déjà mort.

Je me rapprochais de lui, ma propre lame à la main, décidée à en finir. Ce combat n'avait que trop durée et m'exaspérai. La régénération qui faisait la force des Ǽthérals avait terminé son travail sur moi, réparant ma colonne, ma main ainsi que des partie de ma peau qui avait brûlée. Je le regardait fixement, droit dans les yeux afin qu'il voit la mort approcher et levai mon épée au-dessus de sa poitrine, prête à l'abattre, et cette fois-ci il ne pourrait pas esquiver.

Une chaleur intense passa dans ma main gauche ainsi que sur mon flanc droit, semblable à un liquide brûlant qui parcourait mes veines. Je dégluti, vacilla un instant, tenta désespérément de frapper mon ennemi au sol et ne parvint qu'à m'effondrer à ses côté, tordu par la l'agonie. Chaque partie de mon corps me tirais, semblant vouloir s'échapper et s'arracher à ma chair, un hurlement retentis dans la forêt avant que je ne me rencontre que c'est moi qui hurlait.

La respiration sifflante, sur le point d'étouffer, je tentai avec peine de calmer cette noirceur qui essayais de prendre le contrôle mais la douleur noyait ma raison dans les souvenir horrible de ce qui arrivait à tous ceux qui était atteint de la Rose Noire. Je ne pouvais plus mentir, elle était bien là, et ne comptait plus me lâcher.

Je me retournait, face au sol et me mit à vomir un sang noir et épais, sentant la corruption prendre avance sur mes défense.

"Non, NON !!! Je refuse !!!"

Ma volonté vacilla en même temps que moi et je m'effondrai à côté de mon ennemi, tombant lentement dans un abysse dont je n'était pas sûr de m'en sortir.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com
Novice Ǽthérian

Messages : 57

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Lun 26 Déc - 6:42

"Non, NON !!! Je refuse !!!"

Était-ce possible ? Y avait-il une chance, même infime qu'elle n'ait pas encore succombé ? Cela voudrait dire que l'Illihane s'était trompé. Et pourtant, elle se refusait. A quoi d'autre, sinon à la Rose Noire ? Ses vomissements étaient la preuve que c'était bel et bien la corruption qu'elle voulait rejeter. Eo se traita inconsciemment : il avait tiré une conclusion hâtive, et en voila les conséquences. La corruption n'en avait que plus gagné l'Aethéral qu'il avait jadis admiré.

Son esprit repensa à tous les êtres qu'il aimait. Qu'auraient-ils dit s'ils voyaient ce qu'Eo avait fait ? Qu'auraient-ils pensé de lui ? Une larme s'écoula de ses yeux à cette pensée. Mais l'heure n'était pas aux larmes ou aux regrets. Eo était à bout de force, pourtant son coeur battait encore. Mais il ne vivrait pas en prenant la vie d'une innocente. Si Naelhyn pouvait résister et être sauvée, il devait tenter quelque chose.

Difficilement, l'hybride s'appuya sur ses bras et se mit à genoux, face à l'Aetheral. Il était peut-être un Maitre dans la magie des flammes, mais ce qu'il allait faire maintenant n'était vraiment pas une habitude. Et surtout, au vu de son état, relativement mortel. Tirant un couteau de la botte de Naelhyn, il coupa sa manche puis trancha son avant-bras dans le sens de la longueur. Pareil acte ne l'enfonça que plus dans la tombe, mais il se concentra de manière à rester encore conscient un peu. Son sang coulait, colorant sa peau d'un vermeille éclatant.

La magie du sang était probablement l'un des arts les plus dur. Pour obtenir une chose, elle demandait un sacrifice équivalent. Eo avait eu l’occasion de lire plusieurs livres, mais ne s'était que peu adonné à cet art. Fermant les yeux, il canalisa sa concentration sur son bras et récita une ancienne incantation en Sylän. Son lien profond avec l'Aether ne le protégerais sans doute pas d'une mort certaine, mais il espérait qu'il lui permette au moins de réussir ce dernier acte. Son sang commença alors à pénétrer Naelhyn par les pores de sa peau. L'incantation, quand à elle, avait pour but de purifier le sang du donneur. Un rite médical prohibé dans plusieurs clan pour la simple et bonne raison qu'il demandait souvent un sacrifice, celui du donneur.

Eo espérait que son sang endiguerait les assauts de la corruption présente dans les veines de Naelhyn, suffisamment pour lui donner l'occasion de reprendre le dessus. Mais avant de pouvoir connaitre le résultat, Eo sentit son coeur ralentir. Une pensée pour Lyra vint alors à son esprit et il dit sur un ton désolé :

-" ... Pardon ..."

Puis le cœur de l'hybride battit trop faiblement pour que ce dernier reste conscient. Tombant sur son flanc, Eo sombra dans les lymphes de la mort, abandonnant tout espoir de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 112

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Mer 18 Jan - 11:14

Il est des combats qui s'entendent même dans les fleuves spirituels, faisant résonner la rage qui les habitent. L'un d'eux attira l'attention d'Isabella. Combien de temps s'étaient écoulés ? Combien d'années depuis qu'elle ne les avait revu ? Une nouvelle combustion l'avait à nouveau éloigné de Taraël et dès son retour, voila ce qu'elle ressentait : la souffrance d'une bataille. Parcourant le ciel, suivant la piste sous sa forme la plus gracieuse de son Union, elle arriva au dessus d'Elliol, au dessus de la partie qui venait de succomber aux flammes de son insensé garçon. Ne comprenait-il donc pas ? Telles flammes sont dangeureuses pour lui ? Ou le comprenait-il et les utilisait-il quand même ?

Se posant à terre, Isabella reprit forme humaine et regarda les deux combattants étendus au sol. L'un comme l'autre étaient dans un sale état. Mais aucun ne mourrait aujourd'hui. Eo trouverait la force de surmonter quand à cette chère Naelhyn ... Isabella eut un pincement au coeur en voyant son état. Son bras, ses vomissements, tout indiquait qu'elle était proche de l'ultime limite. S'approchant des deux corps, elle leva la main et deux filaments de feu agrippèrent Eo et le placèrent adossé à un arbre. Isabella, quand à elle, prit Naelhyn dans ses bras et la transporta contre un autre arbre proche.

- ¤ Que vas-tu faire ? La Rose Noire est ancrée profondément en elle ... ¤

-" Mais il n'est pas encore trop tard. Le simple fait qu'elle y résiste lui donne l'opportunité du doute tu ne penses pas ?"

- ¤ Si ... ¤

Isabella sortit alors de son sac deux fioles, l'une contenant un liquide dorée et l'autre, visiblement du sang. Allongeant Naelhyn, elle versa le liquide dorée sur ses lèvres, veillant à ce que ce dernier entre dans sa bouche entièrement et ensuite ouvrit la seconde fiole. Regardant un instant vers Eo, Isabella lui parla comme si ce dernier était capable d'entendre :

-"Dire que tu y a pensé instinctivement. Sombre fou ... Ton sang n'est pas assez pur et ta magie loin d'être parfaite. Qu'avait-tu donc en tête ?"

Puis Isabella reporta son attention sur Naelhyn et le sang contenu dans la fiole s'échappa et rentra dans le corps de Naelhyn par les pores de sa peau alors que la Métai murmurait des incantations. Alors que le rythme cardiaque de la Sÿlan reprenait, un sourire apparu sur le visage d'ISabella quand les yeux de Naelhyn se rouvrirent.

-"Je ne peux décidément pas te laisser que quand je te retrouve tu es en danger, ma belle. Tu reviens de loin cette fois ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Feuille de personnage
Arme:
Ǽthérale, Lame Ǽthérique

Messages : 477

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Mer 18 Jan - 11:41

Je crois qu'il n'y a pas pire douleurs que celle de savoir qu'on tombe, qu'on tombe sans fin, si longtemps qu'on ne voit pas ses larmes, ces petits éclats d'argent briller dans un noir si profond qu'il vous enveloppe. Perdu, abandonnée, tourmenté par une douleur si insupportable que la mort en était préférable, mais nulle mort ne vient quand on est pris dans les filaments corrompu de la Rose Noire.

La chute, je me savais consciente, tombant dans la folie, mais consciente pour un temps. Je me souvins de ces hommes en noirs qui m'avaient attaqué à Kaestrale en compagnie de Tallis, c'était eux, eux qui m'avait remis la Rose Noire, ce cadeau empoisonné, ce que j'avais longtemps cru être du poison était bien pire que ça. Mana l'avais stoppé un instant, mais il avait reprit le dessus et depuis le temps que je me battais, il me semblait n'avoir plus de force. Pourtant, elle n'était pas si avancé, ou était-ce mon lien particulier avec l'Ǽther qui alimentait cette source de noirceur.

J'hurlais de douleur alors qu'une main glacée se refermais sur moi, frissonnant et tentant de me raccrocher à d'autres souvenirs, ma traque après ces hommes en noirs et la haine que j'avais ressentie, le plaisir de tuer et de voir du sang.

Trop tard c'est déjà bien ancré en moi.

Sang, meurtre, rage.

La main resserra sont étreinte et je poussais un hurlement muet, ma voix se cassa et j'hoquetais de stupeur. Un autre souvenir.

Mon combat contre ce jeune idiot, il avait réveillé ce que je ne voulais pas, mais comment lui en vouloir, même moi j'avais honte de ce que je possédais, honte de ce que je devenais.

Lentement je me sentais tomber, lentement je perdais raison, même ma honte s'envolait, ce n'était pourtant pas si grave, habité de la Rose Noire, ce n'était pas la fin d'une vie, mais le silence.

Silence.

Je n'entendais plus la chanson de l'Ǽther qui m'enveloppait habituellement, où alors, si, un son lointain presque étouffer par le noir, rien ne passait. Mais le son augmentait, il se rapprochait, s'enroulait autour de moi, m'accueillait en son sein comme un amant prenait dans ses bras sont amante perdu.

Puis il fut étouffé, impitoyablement poignarder dans le dos, je l'entendais hurler et s'éloigner et pourtant il gardait un lien avec moi, ténue, si ténue qu'un ongle pourrait le découper. Je tendis la main, m'approcha de ce lien, je ne le voulais plus, je ne voulais plus de douleur, je ne voulais plus...

-"Je ne peux décidément pas te laisser que quand je te retrouve tu es en danger, ma belle. Tu reviens de loin cette fois ..."

J'ouvris lentement les yeux, mes yeux devenue d'un vert plus sombre, brillait de haine sur la personne qui m'avait réveillé, dire que j'allais me libérer et embrasser ce qui m'habitait. Plus de douleur, juste le silence. L'immortalité est un bien lourd fardeaux. Puis je sursautais en reconnaissant la personne qui m'avait réveillé, Isabella, cela faisait longtemps, elle n'avait pas changé.

Je me laissais tomber de ses bras et m'agenouillai, passant mon bras gauche devant moi, la tâche avait considérablement grandit, tout le bras avait pris cette teinte sombre. Je déglutis et relevais les yeux une nouvelle fois vers mon ancienne mentor.

- Tu n'arrives pas au bon moment, murmurai-je.




Cela ne sert à rien de s'attarder sur le passé, il ne faut pas l'oublier, certes, mais l'avenir à beaucoup à nous offrir et je ne compte pas laisser passer une occasion de découvrir quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tarael.forumactif.com

Messages : 112

MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   Mer 18 Jan - 12:21

-"Allons allons ... Ne dis donc pas de sottises. "

Isabella rattrapa son ancienne amie dans ses bras et l'aida à s'agenouiller avant de dire ces paroles. La vie n'avait apparemment pas était facile pour son ancienne "disciple". L'asseyant et l'adossant contre un arbre, Isabella lui sourit néanmoins. Un simple sourire dans le but de lui remonter le moral. Puis elle se leva et alla vers sa sacoche. La ramassant, elle regarda Eo à nouveau. Il avait grandit. Un sentiment de culpabilité se dessina alors un instant sur son visage et disparut aussitôt. Puis elle revint vers Naelhyn et sortant une gourde de la sacoche, elle en porta l'ouverture aux lèvres de la Sÿlan. L'aidant à boire, elle dit :

-" Doucement ... là. Voila que tes couleurs reviennent ... "

Mais malgré tout, le bras de Naelhyn resta noir, souillé par la corruption qui l'habitait. Isabella ne pouvait malheureusement rien contre ça et une expression de dépit apparue sur son visage. Caressant le visage de Naelhyn doucement du dos de ses doigts, comme pour en prendre la température, Isabella fixa le regard de Naelhyn.

-" Comment est-ce arrivé ? Comment en es-tu venu à succomber à ce fléau ? ... "

Puis regardant Eo'Mir un bref instant, elle ajouta sans même avoir laissé le temps à Naelhyn de répondre :

-" Les événements ont vraiment du prendre une drôle de tournure pour que je te retrouve ici, avec ce mal dans tes veines, à combattre un de mes propres enfants. Je ne pense pas qu'il s'agissait du mauvais moment. Il y aurait pu avoir mieux certes, mais on ne choisit pas toujours. Alors dis-moi, "très vieille amie", comment tout ça est arrivé ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'aboutissement d'une longue traque (PV Naelhyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]
» Combat à l'épée longue
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taraël :: Taraël (Territoire Connu) :: Terre d'Eräl :: Forêt d'Elïol-