Elle est là, je la sens, l'Aéther se couvre de noirceur et de corruption.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre avec une vieille amie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matriarche de l'Ordre de Mital

Messages : 342

MessageSujet: Une rencontre avec une vieille amie...   Jeu 25 Aoû - 16:27

Aislïnn était dans son bureau. Les Initiations commenceraient demain et il fallait qu’elle se prépare. En temps que Matriarche de l’Ordre de Mital, elle devait être présente. Quelqu’un toqua à sa porte. Cela ne pouvait pas être une Syläne de l’Ordre, elles pouvaient entrer sans frapper. Par précautions Aislïnn dégaina son poignard et se cacha derrière son bureau, en position d’attaque. La personne retoqua. Puis, entra. Une silhouette familière se dessina dans l’encadrement de la porte. Aislïnn bondit et la plaqua contre un mur.
-Comment es-tu entrée, Irizad ?! Tu n’as rien à faire là. Sort ou sinon je te tue.
Puis, elle éclata de rire, la relâcha mais ne rangea pas son poignard. La tête Irizad l’en empêcha. Quelque chose ne tournait pas rond. Irizad transpirait à grosse goutte et elle haletait.

Spoiler:
 


image faite par Naelhyn Asta'Riel

Matriarche de l'Ordre de Mital

ce ne sont pas nos aptitudes qui nous font ce que nous sommes. Ce sont nos choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse des Masques

Messages : 212

MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   Ven 26 Aoû - 9:30

Irizad arriva enfin devant la porte d’ Aislinn avec précipitation. Elle avait du contourner bien des gardes pour arriver jusqu'à cette porte. Mais c'était un obstacle de plus. Elle était sur le qui-vive.
Certes elle connaissait Aislinn mais tout cela était si vieux. Comment réagirait la Matriarche? Elle ne connaissait pas la réponse.Tout ceci appartenait au passé maintenant. Un passé lourd, douloureux.
Et ce doute en plus, cette question légitime la déroutait dans ce qu'elle était en train de faire.

Il y a bien des années, Irizad habitait à proximité du village d'Aislinn. Elles étaient amies malgré leurs trop grandes différences. Iri avait des parents, la matriarche non, elle voulait entrer dans un ordre, la chef d'Ashna voulait sa liberté paysanne.
Mais au final le destin en avait choisi autrement.
Elles étaient maintenant toutes deux chefs. Leur amitié était pour autant interdite. Mais Irizad passait outre. Il n'y avait pas de limite quand ça concernait des amies.
Elle n'avait pas le droit de se rendre auprès d'Aislinn, mais elle n'avait pas le choix. Elle devait la mettre au courant, coute que coute.

Elle toqua mais l'attente lui parut extrêmement longue. Les secondes s'égrèrent, tombant avec lenteur du sablier du Temps, rendant l'attente plus suspicieuse que jamais. Elle risquait d'être découverte. Il était donc vital de s'introduire.
Elle sortit une fine dague du dedans de son bustier et ouvrit la porte avec précaution. La porte de chêne incrustée finement d'or s'ouvrit sans un bruit, révélant une grande pièce où tronait au milieu un bureau de cristal recouvert de paperasses.
Une ombre vola, la claquant contre le mur et la menaçant de son poignard.
Leurs regards se croisèrent, leurs bouches s’entrouvrirent. La chef d'Ashna vit les lèvres de Aislinn bouger mais abasourdie par la surprise elle n'entendit pas les paroles de son amie. C'était comme ci la foudre l'avait frappé. Aislinn était tellement belle. Le temps lui avait fait don de traits délicats. Décalée de ce monde, Irizad continuait de regarder Ais jusqu'à ce qu'un rire résonne. Il ne fut pas long , pour sur! L'angoisse l'éteignit. Celle qu'on pouvait lire sur le visage de Irizad était très communicative.

- Aislinn... la reine... est.. en ... danger, dit-elle d'une voix saccadée. Sa gorge était sèche. Elle savait que la nouvelle se graverait aussitôt dans la tête d'Ais et la catastropherait.

Aislinn demanda en effet avec consternation à cette amie qui n’avait plus donné signe de vie d'où venait cette information. La formulation était incohérente, sous l’emprise de la panique, au point qu’Irizad dut s’en prendre à plusieurs fois pour comprendre ce que lui disait la Matriarche.
- Un de mes membres est tombé sur une affaire louche. L'espionnage nous a permit d'avoir cette info. Il était en agent double et à tout entendu.
Je suis venue de prévenir le plus tôt possible.

Spoiler:
 




C'est en agissant dans l'obscurité qu'on devient lumière.


Spoiler:
 


Dernière édition par Irizad le Jeu 15 Sep - 3:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matriarche de l'Ordre de Mital

Messages : 342

MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   Mer 14 Sep - 21:03

Lorsque qu’elle apprit que sa Reine était en danger, Aislïnn paniqua complètement.
-Il faut qu’elle se calme !
C’était se qu’elle entendait de la tête d’Irizad. Dans un énorme effort, elle réussi à respirer un grand coup.
- Explique-moi tout, que je m’organise. Demain, il y a l’Initiation, la deuxième qui se fait et, la tradition est que tout le monde participe.
Il y eu un grand silence pendant lequel Aislïnn lu dans le cerveau d’Irizad que c’était justement demain, l’attaque. Quelqu’un savait que l’Initiation allait se dérouler le lendemain. Une trahison. Cela mit Aislïnn dans un tel état que l’eau dans un vase sur le bureau d’Aislïnn forma des couteaux à la lame tranchante.
-Vas-y, je t’écoute. Comment as-tu réussi à pénétrer chez moi et que va-t-il se passer demain.
Elle lui désigna une chaise et s’assit elle-même sur la sienne. Avant de commencer la conversation elle envoya plus de troupes autour de la Reine pour la protégé. Tous les Sylän de l’Ordre avaient un moyen de communication spécifique pour eux, celui qu’elle utilisa. Il était secret et celui qui le disait était tué sur le champ.

Spoiler:
 


image faite par Naelhyn Asta'Riel

Matriarche de l'Ordre de Mital

ce ne sont pas nos aptitudes qui nous font ce que nous sommes. Ce sont nos choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse des Masques

Messages : 212

MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   Mer 21 Sep - 5:14

Cette impression d'être scanné pas les yeux d'Aislinn. D'être mise à nue, déchiffrée. Elle en avait froid dans le dos. Comme si on transperçait le Masque. Mais par quels moyens? Tout cela était à la fois étrange, exaltant pour elle car pour la première fois on la lisait à travers. Pour la première fois elle se rendit compte que même en étant Maître il lui restait à évoluer. Cette bouffée d'air pur, cette révélation enthousiasmante ( qui aurait cru qu'elle l'était?) la réfrigéra tout de même.
Cette impression, elle était fondée. A la seconde même où elle se disait qu'il valait mieux que Aislinn s'exhorte au calme, celle-ci avait fait face à sa panique et l'avait jetée un peu plus loin. C'était une coïncidence qu'Irizad ne pouvait pas qualifier comme tel.
Ce silence dans lequel Aislinn s'était plongé était encore mois rassurant. Elle n'était plus la même.
Non pour ça elle ne l'était plus. Et c'était pourquoi elle était Matriarchale.
Sur son bureau se trouvait un vase empli d'eau. Transparent bien entendu. Or l'eau devint des lames de cristal, d'une pureté extraordinaire mais d'autant plus dangereuse.
Pourquoi cette transformation? Avait-elle perçue sa présence comme un danger? Elle ne l'était en rien.
Avec soulagement, Irizad eut l'impression que son amie ne l'espionnait plus,trop absorbée par la position délicate dans laquelle se trouvait la Reine, trop émue par le complot.

Complot dont son amie lui demanda les détails.

L'agent en question est un ami à moi et malgré la distance qui nous sépare il m'a envoyé une missive. Bien entendu je l'ai ouverte puisqu'elle m'était adressée. Mais je me suis aussitôt levée et je suis partie sur le champs pour venir à toi. Heureusement pour toi j'étais dans les environs.

Irizad lui tendit alors la lettre.

Prends, elle sera beaucoup plus nécessaire et le récit est plus fidèle que je ne puis le faire
Quant à mon introduction dans le palais, elle a été individuelle, tu n'as pas à t'en faire.



Spoiler:
 




C'est en agissant dans l'obscurité qu'on devient lumière.


Spoiler:
 


Dernière édition par Irizad le Mer 19 Oct - 9:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matriarche de l'Ordre de Mital

Messages : 342

MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   Mer 5 Oct - 12:11

Aislïnn prit la lettre et la lu.
« Chère Tu-Sais-Qui-Tu-Est,
Je sais où la Reine se trouve. Toi aussi bientôt. Voici l’énigme :
Mon premier se trouve sous terre.
Mon deuxième est un endroit dégoutant et humide.
Mon tout est l’endroit où ELLE se cache.
Tu-Sais-Qui-Je-Suis »
-Merci Irizad. Tu m’as été d’une grande aide. Je n’ai jamais vu une énigme aussi mal faite. Je suis désolée pour les lames avant, j’avais besoin de me calmer.
Elle jouait la carte du calme mais, en réalité, elle était complètement affolée.
-C’est le jour de l’Initiation, demain. Je vais devoir la déplacer. Je sens que je vais regretter ma question mais il faut quand même que je te la pose. As-tu compris où Ma Reine se trouvait ?
Elle avait envie de lire en elle mais elle ne le fit pas. Cela ne se faisait pas entre Chef. Elle regrettait déjà de l’avoir fait avant.

Spoiler:
 


image faite par Naelhyn Asta'Riel

Matriarche de l'Ordre de Mital

ce ne sont pas nos aptitudes qui nous font ce que nous sommes. Ce sont nos choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse des Masques

Messages : 212

MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   Ven 28 Oct - 8:03

Irizad éclata de rire. Un rire nerveux qui lui glaçait le sang et lui brulait la gorge.

"Je suis désolée mais je n'y comprend pas grand chose. Normalement, ce membre est doué aux devinettes mais là, rien ne correspond. Il devait surement être en péril."

Elle s'inquiéta alors pour son ami. Après tout, la disparition de la Reine n'était plus de son ressort. Et elle ne souhaitait pas laisser aux mains de l'ennemi un membre si loyal que l'était Adrag. Elle devait partir. Il était de son devoir.
Elle avait assez perdue de temps.

" Je suis désolée Aislinn mais si mon membre est vraiment en péril je dois y aller. J'y tiens comme si c'était mon frère."

Elle ajouta dans sa tête que si elle avait à le sauver, il saurait surement les aider. Fallait il maintenant arriver avant que tout soit trop tard.

Irizad se dirigea alors vers la porte, où reposait son manteau, et formula un sort d'invisibilité.

" A bientôt, Matriarche"


Spoiler:
 




C'est en agissant dans l'obscurité qu'on devient lumière.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre avec une vieille amie...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre avec une vieille amie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment fêter son code avec sa meilleure amie...
» Un tour de Manège [libre]
» Arrivée d'une vieille amie... [Privé]
» Une journée normale entre meilleures amies [Jade]
» ~ Comment on se ressemble! ... Amie? [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taraël :: Taraël (Territoire Connu) :: Terre d'Eräl :: Forêt d'Elïol :: Estall-